Boxe (Poids super-lourds/H) : Disqualification d'Aliev en quarts de finale

Boxe (Poids super-lourds/H) : Disqualification d'Aliev en quarts de finale©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 01 août 2021 à 06h44

Alors qu'une médaille était au bout de son quart de finale face à Frazer Clarke, Mourad Aliev a été disqualifié en raison de coups de tête donnés au Britannique selon l'arbitre du combat.

Après les six médailles ramenées de Rio, la boxe française rentrera de Tokyo les mains vides. Après Maïva Hamadouche, Sofiane Oumiha et Bilal Bennama, c'est Mourad Aliev qui s'est incliné aux portes des demi-finales dans la catégorie des super-lourds, dont Tony Yoka est le tenant du titre. Opposé au Britannique Frazer Clarke, le Français a vu l'arbitre prendre une décision qui devrait faire beaucoup parler autour de l'Arena de Kokugikan et le priver d'une médaille qui lui tendait les bras. Un duel qui avait pourtant bien commencé pour Mourad Aliev. Plus entreprenant que son adversaire, le natif de Moscou avait logiquement vu trois des cinq juges placés au bord du ring lui donner leur préférence. Mais, à plusieurs reprises, l'arbitre a sermonné le Tricolore pour des coups de tête portés à Frazer Clarke, qui a dû être soigné pour une arcade sourcilière gauche ouverte.

Aliev frustré et furieux

Alors que le Britannique a souvent cherché le corps-à-corps pour fuir les coups du Français, Mourad Aliev a vu l'arbitre continuer de l'avertir pour ces coups de tête. Des avertissements qui, en milieu de deuxième reprise, se sont convertis en point de pénalité. Très rapidement, Frazer Clarke a vu son arcade sourcilière droite également lâcher. Des blessures que l'arbitre a imputé aux coups portés par le Français autrement qu'avec ses poings. A quatre secondes du terme de ce deuxième round, l'arbitre a décidé de mettre un terme immédiat. En raison des blessures subies par Frazer Clarke, Mourad Aliev a été purement et simplement disqualifié du combat. N'acceptant pas cette décision abrupte et, à ses yeux, inexplicable, Mourad Aliev a exprimé sa frustration et sa colère alors que son rêve de podium olympique s'est évanoui, restant au bord du ring pendant de longues minutes. Pour le clan tricolore, cette défaite sera sans doute difficile à accepter, provoquant un zéro pointé dans ces Jeux d'été, bien différents de la réussite vécue au Brésil en 2016.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.