Boxe (H) : Une réclamation devant le TAS après la disqualification d'Aliev

Boxe (H) : Une réclamation devant le TAS après la disqualification d'Aliev©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le dimanche 01 août 2021 à 12h05

Suite à la disqualification de Mourad Aliev en boxe, la Fédération française, soutenue par Brigitte Henriques, la présidente du CNOSF, a déposé une réclamation auprès du TAS.



L'affaire Mourad Aliev n'est visiblement pas terminée. Ce dimanche, alors que le boxeur a été disqualifié en quart de finale des +91 kg lors des Jeux d'été 2020 à Tokyo, la Fédération française va contre-attaquer. « Après m'être entretenu avec madame Brigitte Henriques, présidente du CNOSF, et son prédécesseur Denis Masseglia, nous avons déposé cette réclamation, que nous allons faire suivre d'un communiqué, en expliquant nos arguments, qui s'appuient sur les règlements de la boxe amateur olympique », a expliqué Dominique Nato, le président de la FFB, à propos d'une réclamation déposée devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). « On est en train de constituer un dossier avec notre service juridique pour contester la décision et faire ce qui est en notre pouvoir. Le CNOSF travaille ardemment en espérant qu'on puisse faire bouger les choses, a en effet reconnu Henriques, au micro de France Télévisions. Ce n'est pas gagné mais que Mourad sache que le CNOSF est mobilisé. »

« Une espèce de cabale contre l'équipe française »

« Le superviseur de l'organisation nous a expliqué qu'il atteste qu'il y a une erreur de l'arbitre sur le ring. Ils ont revisionné le combat à plusieurs reprises, deux fois. Ils ne voient aucune erreur de la part de Mourad mais on ne peut rien faire. Le règlement stipule qu'on ne peut pas changer la décision. (...) L'équipe est sous tension parce que l'on sent qu'il y a une espèce de cabale contre l'équipe française. On peut voir tous les combats, il y a toujours un truc de pas clair, a pour sa part déclaré John Dovi, le manager des Bleus, dans des propos recueillis par L'Equipe. (...) On arrivait avec la peur au ventre aujourd'hui en se demandant ce qu'ils allaient nous faire. Il fallait se concentrer et gagner le combat. C'était ça le plus important. C'est ce que Mourad a fait. Il a remporté le premier round. Mais malgré cela, comme ils ont vu que cela ne se passait pas comme ils voulaient, ils ont trouvé un autre subterfuge. C'est franchement injuste et dégueulasse, dégueulasse. » Pour rappel, Aliev a lui crié au scandale après sa défaite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.