Basket - Bleues : Miyem aimerait "voir la technique d'entraînement du Japon"

Basket - Bleues : Miyem aimerait "voir la technique d'entraînement du Japon"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 11 août 2021 à 20h11

Le Japon, à domicile, a été la révélation du tournoi féminin aux Jeux de Tokyo. Endy Miyem et les Françaises en ont été les principales victimes, puisqu'elles sont tombées à deux reprises devant les médaillées d'argent.



Les Bleues n'ont finalement été battues lors des Jeux que par le Japon et les Etats-Unis, les deux finalistes. La capitaine Endy Miyem ne peut que rendre hommage aux Nipponnes (pour Sport en France), qui ont dominé l'équipe de France à la fois lors du match d'ouverture (74-70) puis en demi-finales (87-71) : "Elles ont posé des problèmes à pas mal de monde puisqu'elles n'ont perdu que face aux Américaines. J'aimerais voir leur technique d'entraînement, ça doit être particulier. Mais bravo à elles, elles ont fait une super compétition, sans trembler. A nous d'apprendre de nos erreurs, voir un peu ce qui a fait défaut pour changer le cours des choses si on doit les croiser à nouveau." En finale, en revanche, le Japon n'a pas vraiment pu y croire contre les Etats-Unis (90-75).

Miyem s'est toutefois parfaitement consolée avec sa médaille de bronze : "Se rendre compte par où on est passées, et voir notre médaille autour du cou dans l'avion... C'est juste un kif qui permet d'apprécier encore plus." Difficile, avec la grande cérémonie de retour au Trocadéro, de ne pas penser à Paris 2024... "C'est super, il y avait plein de monde. On s'attendait à ce qu'il y ait des gens, mais pas autant ! L'accueil était chaleureux, on criait nos noms et on nous encourageait. Voir qu'on touche des gens, ça fait plaisir, c'est vraiment cool qu'on nous suive et qu'on apprécie. C'est difficile de se projeter, 2024 ce n'est pas si loin mais on veut profiter encore de notre médaille... En voyant tout ce monde, on est forcément obligées d'y penser. Ce sera juste mortel, avec le monde dans les salles... On a des étoiles dans les yeux."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.