Athlétisme : Tokyo, piste de tous les records

Athlétisme : Tokyo, piste de tous les records©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le mardi 03 août 2021 à 16h50

Au vu des nombreux records battus aux Jeux à Tokyo, la piste de la capitale japonaise, jugée rapide par plusieurs athlètes, verra encore d'autres records tomber avant la fin de la quinzaine.


Le coureur du 400m haies, Karsten Warholm, déjà détenteur du record du monde sur la distance (46.70 secondes), a pulvérisé cette marque de référence. En bouclant le tour de piste en 45.94 secondes, le Norvégien est le premier homme à descendre sous la barre des 46 secondes sur l'épreuve. Mais surtout, l'écart de 76 centièmes entre les deux chronomètres impressionne. A l'instar de la multitude des records battus au stade olympique de Tokyo.

Une pluie de records incroyable

Lamont Marcell Jacobs a battu à deux reprises le record d'Europe du 100m (9.80 secondes). Elaine Thompson a établi un nouveau record olympique en 100m dames (10.61 secondes) tandis que six concurrentes ont achevé la ligne droite en moins de 10.96 secondes. En 200m féminin, Christine Mboma a établi un nouveau temps de référence junior (21.97 secondes). En demi-finale du 100m haies, c'est la Portoricaine Jasmine Camacho-Quinn qui a validé un nouveau record olympique en 12.26 secondes.

"On a l'impression de marcher sur des nuages"

Une liste non exhaustive. Et ce n'est probablement pas fini. D'après le consultant pour France Télévisions, Stéphane Diagana, l'élaboration du tartan tokyoïte "permet d'organiser le renvoi plus vers l'avant et par vers le haut", favorisant ainsi des temps plus rapides que sur une piste ordinaire. Le sprinteur américain Ronnie Baker a fort joliment appuyé cette hypothèse en déclarant "on a l'impression de marcher sur des nuages".

Des pointes magiques, la cause réelle ?

Cependant, la piste ne serait pas l'unique facteur réussite de tous ces records. Stéphane Diagana met en avant "les pointes nouvelles générations. (...) On vit une évolution comparable à celle de la natation il y a quelques années, avec l'arrivée des combinaisons intégrales" a-t-il souligné. Dans un souci d'égalité, le champion du monde 1997 du 400m haies prône une réglementation car tous les équipementiers ne sont pas encore au même niveau au rayon de cette innovation. Avant l'arrivée d'un texte régissant la fabrication des chaussures des athlètes, de nouveaux records tomberont à Tokyo, c'est une évidence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.