Athlétisme - Mayer : " J'ai accepté ma condition "

Athlétisme - Mayer : " J'ai accepté ma condition "©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, Media365 : publié le jeudi 05 août 2021 à 09h38

Quatrième du décathlon des Jeux d'été après huit épreuves, Kévin Mayer a avoué qu'il visait une médaille d'argent à Tokyo. Avec ses douleurs au dos, le Français n'est pas au mieux dans la compétition même s'il n'abdiquera pas.


Après la perche, la mine de Kévin Mayer s'est adoucie mais on pouvait lire aisément la déception sur son visage. Au micro de Nelson Monfort et alors que le journaliste lui exprimait ses félicitations, le Français n'était pas d'humeur à se pavaner. Seulement quatrième des Jeux d'été au Japon, le vice-champion olympique de Rio en 2016 ne visait que l'or, lors de cette édition 2020. En raison de grosses douleurs au dos, le décathlonien affiche des performances en-deçà de ses capacités et c'est surtout sur cet aspect-là que le Français est le plus frustré. Au sortir du saut à la perche, il n'a pu que confirmer sa déception. « Je suis à 90-95% de ce que je peux faire, de ce que je faisais à l'entraînement...  J'ai accepté le fait que j'ai un dos en compote et qu'avec les anti-douleurs, je ne les ressentais plus mais j'ai encore mal. Je pars sur un 400m où je me sens bien mais je fais des temps moins bons, sur le 110m haies, c'est pareil. J'ai accepté mon niveau aujourd'hui, c'est pour ça que je suis beaucoup plus heureux. J'ai accepté ma condition. »

Une médaille d'argent tout de même ?

Encore en course pour une breloque et même si cela parait trop compliqué pour l'or, Kévin Mayer peut encore une fois aller chercher l'argent ou le bronze. « Je peux aller chercher une médaille donc je reste heureux mais je suis un peu déçu. Je savais que j'avais le niveau pour courir avec les autres concurrents. Je vais continuer à tout donner, c'est toujours plus d'énergie à fournir quand il y a un grain de sable dans la machine... Quand on pense être mieux et bien finalement ça ne va pas. J'ai réussi à faire un bon temps malgré ces conditions, j'ai eu de la réussite aujourd'hui même si ce n'est pas des performances dingues... Je n'ai jamais eu ces douleurs en championnat donc je vais dans l'inconnu. Il y a deux mecs qu'il faut que je double pour être mieux dans la partie. La médaille d'argent est envisageable même si ce n'est pas le métal que je voulais. » Damian Warner, le leader de l'épreuve, est lui bien parti pour remporter l'or alors qu'il reste deux épreuves : le lancer de javelot et le 1500m.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.