Athlétisme : L'échantillon B confirme le contrôle positif d'Ujah

Athlétisme : L'échantillon B confirme le contrôle positif d'Ujah©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 14 septembre 2021 à 19h25

Contrôlé positif à plusieurs substances interdites après la finale du 4x100m des Jeux d'été de Tokyo, Chijindu Ujah a vu l'analyse de l'échantillon B confirmer le résultat initial.

La Grande-Bretagne se rapproche de la perte d'une de ses médailles obtenues à Tokyo. En effet, l'Agence Internationale de Tests (ITA) a communiqué ce mardi sur le cas du sprinteur britannique Chijindu Ujah. Ce dernier a été contrôlé positif à plusieurs substances interdites telles l'ostarine à l'issue d'un contrôle effectué après la finale du 4x100m des derniers Jeux d'été, le 6 août dernier, durant laquelle l'équipe de Grande-Bretagne avait remporté la médaille d'argent derrière l'Italie et devant le Canada. Face à ce résultat, Chijindu Ujah avait été immédiatement suspendu à titre conservatoire dans l'attente des tests sur l'échantillon B si l'athlète en faisait la demande. Une telle demande a bien été faite avec les analyses effectuée par le laboratoire accrédité par l'Agence Mondiale Antidopage (AMA) de Tokyo le 19 août dernier. Par l'intermédiaire d'un communiqué, l'ITA a confirmé que les résultats initiaux ont été confirmés par ce deuxième échantillon.


Le TAS va être saisi pour trancher

Face à cette confirmation, l'ITA a annoncé que le cas Chijindu Ujah va être transmis à la chambre antidopage du Tribunal Arbitral du Sport (TAS), en charge de trancher les affaires de dopage dans le cadre des Jeux d'été. Cette procédure sera l'occasion de décider si la violation des règlements antidopage par le sprinteur va causer la disqualification de l'ensemble du relais britannique de cette finale du 4x100m. Dans un tel cas, le Canada récupérerait la médaille d'argent avec la Chine qui hériterait de la médaille de bronze. Dans un cas similaire, la Jamaïque avait été privée du titre olympique 2008 de la distance, le contrôle positif de Nesta Carter ayant privé Usain Bolt de sa neuvième médaille d'or. Une fois que le TAS aura tranché, il sera de la responsabilité de l'Unité d'Intégrité de l'athlétisme, organe indépendant de World Athletics, de faire respecter la sanction contre Chijindu Ujah, qui risque plusieurs années de suspension.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.