Athlétisme (H) : Wilson, d'un potentiel record d'Europe du 100m à une suspension pour dopage

Athlétisme (H) : Wilson, d'un potentiel record d'Europe du 100m à une suspension pour dopage©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 28 juillet 2021 à 22h20

Alors qu'il aurait battu le record d'Europe il y a quelques jours à Atlanta, Alex Wilson a vu le TAS le priver des épreuves d'athlétisme des Jeux d'été pour suspicion de dopage.

La situation ne s'arrange pas pour Alex Wilson. En quelques jours, le sprinteur suisse d'origine jamaïcaine est passé de recordman d'Europe à banni des épreuves d'athlétisme des Jeux d'été. En effet, le Tribunal Arbitral du Sport a décidé ce mercredi de rétablir une suspension à titre provisoire pour dopage concernant le natif de Kingston. Alors que, le 18 juillet dernier à l'occasion d'un meeting organisé dans la banlieue d'Atlanta, Alex Wilson avait bouclé le 100m en 9''84 avant de boucle le 200m en 19''72, de nombreux doutes sur la réalité de ces performances sont très vite apparus. Des doutes qui ont ensuite incité World Athletics à freiner des quatre fers l'homologation de ce qui serait un nouveau record d'Europe de la ligne droite. Mais c'est une autre affaire qui a rattrapé le sprinteur naturalisé suisse en 2010 et qui remonte au mois de mars dernier.


L'AIU et l'AMA a obtenu gain de cause concernant Wilson

En effet, à l'occasion d'un contrôle antidopage effectué hors compétition le 15 mars dernier par l'Agence Mondiale Antidopage (AMA), des traces d'un stéroïde anabolisant appelé trenbolone ont été retrouvées dans l'urine d'Alex Wilson. Alors qu'une telle découverte signifie la suspension à titre provisoire de l'athlète incriminé par l'Unité d'Intégrité de l'athlétisme (AIU), le sprinteur suisse a invoqué l'excuse de la viande contaminée pour justifier ce contrôle positif. Alex Wilson avait, en effet, assuré avoir consommé de la viande contaminée dans un restaurant jamaïcain lors d'un séjour aux Etats-Unis. Face à cette justification, le Comité Olympique Suisse avait décidé de lever la suspension provisoire du sprinteur. L'AIU et l'AMA, mécontentes de cette décision, avaient fait appel devant le Tribunal Arbitral du Sport qui a tranché ce mercredi et rétabli la suspension d'Alex Wilson avec effet immédiat. Le sprinteur suisse ne pourra donc pas participer aux épreuves d'athlétisme des Jeux d'été de Tokyo et devra prochainement s'expliquer devant un Tribunal Disciplinaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.