Androdias et Boucheron, sacrés : "C'était horrible, notre pire course"

Androdias et Boucheron, sacrés : "C'était horrible, notre pire course"©Media365
A lire aussi

Mathieu Canac, Media365 : publié le mercredi 28 juillet 2021 à 12h35

Après avoir remporté l'or en deux de couple, les Français Matthieu Androdias et Hugo Boucheron, sourires jusqu'aux oreilles, ont confié qu'ils étaient loin d'avoir accompli la course parfaite malgré le record olympique à la clef.



"C'était horrible ! Je pense que c'était notre plus mauvaise course du week-end." Sourire contrastant avec les mots au micro de France Télévisions, Hugo Boucheron a savouré le titre olympique conquis avec le compère Matthieu Androdias. Pour monter au sommet de l'Olympe, les deux hommes se sont davantage appuyés sur leurs qualités mentales et physiques que sur la technique lors de la finale. S'ils ont bouclé les 2000 m en tête, les Français étaient encore troisièmes à la mi-course, puis deuxièmes aux 1500 m. Notamment à cause d'erreurs dès l'entame de leur route vers l'or.

Une course émaillée de "fausses pelles"

"Matt a fait deux fausses pelles (deux coups de rame dans le vide, hors de l'eau) au bout de 500 m, a amicalement 'balancé' Hugo Boucheron. Ça m'a bien coupé les jambes. Puis, moi, j'en fais une (fausse pelle) à la fin. Je pense qu'on a tout fait au physique. C'était un peu abusé (sourire)." Pour Matthieu Androdias,, même analyse. Avant de concrétiser leur rêve, les Tricolores ont presque connu un cauchemar sur le plan technique ce mercredi. "Ouais, j'ai fait deux grosses fautes (sourire), a confirmé le moins chevelu des deux héros dorés. Ce n'était pas une course de puriste."


"On a compensé par l'envie"
Pourtant, malgré les fautes, ils ont réussi un temps de 6'0"53 synonyme de record olympique. "C'était tellement éloigné de la course qu'on pensait faire (techniquement), mais on a compensé par l'envie, beaucoup d'enviebeaucoup de collectif, a poursuivi le surnommé 'Matt'. On a fait vachement de fautes. Quand ça a commencé à être compliqué, j'ai eu une pense pour tous ceux qui se sont levés tôt pour nous regarder. Ils étaient avec nous dans le bateau. (Ce titre) c'est aussi grâce à eux." Un sacre, avec encore une marge de progression, qui permet d'espérer encore de grandes performances à l'avenir. Et notamment à Paris, dans trois ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.