Mike Tyson : Punch, gloire et déchéance

Mike Tyson : Punch, gloire et déchéance©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le mardi 21 avril 2020 à 15h06

Plus jeune Champion du Monde des poids lourds à 20 ans et 5 mois, Mike Tyson a marqué l'histoire de la boxe par la violence de ses coups et ses victoires express. Personnage controversé sujet aux frasques, il a également connu une triste déchéance.



En France, il fallait se lever en pleine nuit pour assister à ses combats. Comme pour visionner les performances magiques de Michael Jordan sur les parquets de NBA, Mike Tyson représentait une attraction de premier choix pour les aficionados de boxe. Dans la nuitée du samedi au dimanche, il ne fallait alors ni oublier son réveil ni remettre son lever à quelques minutes plus tard. Le choc ne durait en général guère longtemps. Tyson expédiait ses adversaires comme on épluche une orange. Avant de connaître la déchéance, l'Américain a foudroyé des dizaines d'adversaires avec ses poings. Tyson, c'était cette force bestiale, des coups assénés avec une puissance animale capable de mettre au tapis des rivaux en seulement quelques secondes.

Boxe : Tyson bientôt de retour sur les rings

Michael Gerard Tyson était un enragé, expulsant sa colère sur les rings. Il a eu la révélation de la puissance lors d'une baston de rue, un jour où un caïd du quartier avait tordu le cou d'un de ses pigeons préférés. Il n'avait alors que 11 ans. « Ce jour-là, j'ai gagné le respect de la rue », confiait Tyson dans son autobiographie parue en 2013. Son enfance aurait pu le conduire à un chemin plus nauséabond qu'à amonceler les millions de dollars sous la férule notamment de son célèbre manager Don King. Né à Brownsville, arrondissement de Brooklyn à New York, le petit Mike a évolué dans un quartier difficile, considéré comme l'un des plus dangereux de la Grosse Pomme. Petit loubard aux fréquentations plus que douteuses, il aurait pu mal tourner et finir une balle dans le corps comme plusieurs de ses potes d'enfance.

Doté d'un poids hors norme, il découvre la boxe en maison de correction

Enfant d'une timidité maladive, complexé par son zozotement et sa voix fluette malgré un gabarit imposant (il pèse 80 kilos à 13 ans), Tyson était ingérable à l'école. Souffrant du manque d'attention de sa maman, plus occupée à picoler avec ses copines et à coucher avec des amants de passage, et d'un père absent pour qui il n'aura pas la moindre considération, le futur champion est envoyé dans une maison de correction. Il y fait la découverte de la boxe. « La boxe m'a donné confiance en moi », a-t-il avoué. Une autre révélation va tomber : la rencontre avec Cus d'Amato, entraîneur et éducateur qui va devenir un père de substitution.

Un gourou, vite emporté par la maladie, qui ne verra pas les triomphes annoncés de la « bête ». « Si tu m'écoutes bien, je ferai de toi le plus jeune champion du monde des lourds de tous les temps », lui avait prédit l'éducateur qui lui a également donné goût à la lecture et aux livres. L'ascension de Tyson va être fulgurante. Passé professionnel en 1985 après 54 combats amateurs (48 victoires, 6 défaites) et plusieurs succès dans les tournois olympiques junior des Etats-Unis, mais sans être parvenu à décrocher une qualification pour les JO de 1984, Tyson va forger sa légende.

Sa petite taille n'empêche pas « Iron Mike » de s'ouvrir le chemin de la fortune

Plutôt petit (1,78 m) pour un poids lourds, le boxeur affiche 100 kilos de muscles bien taillés. Sa boxe est explosive : extraordinaire force de frappe, incroyable rapidité, coup d'œil de chat, réflexes prodigieux. Des qualités à la base d'enchaînements de haute facture. En 1986, il terrasse ses adversaires un à un avec des charges furieuses dès le début. Le phénomène séduit le public qui vient en masse, les articles se multiplient dans la presse comme les apparitions dans des émissions de télévision. A même pas 20 ans, son compte en banque gonfle, les chaînes lui garantissent des centaines de milliers de billets verts. « Iron Mike » remporte ses 19 premiers combats pros avant la limite, dont 12 dans le premier round.

Tyson à l'entrainement : "I'm back !"

Et la prédiction de D'Amato, vaincu par une pneumonie à 77 ans fin 1985, va prendre corps. Le 22 novembre 1986, Tyson bat Trevor Berbick par un KO brutal et spectaculaire dès la deuxième reprise : il devient le plus jeune champion du monde des lourds (catégorie IBF) à l'âge de 20 ans et 5 mois. A la fin de l'année, il affiche 28 combats pour autant de victoires, dont 26 par KO. Tyson rafle ensuite le titre WBA aux dépens de James Smith puis domine Pinklon Thomas et Tony Tucker. Il réunifie alors le titre de champion du monde des lourds.

Battu à la surprise générale par James Buster Douglas

Champion incontesté devenu riche et célèbre, l'Américain, qui a signé avec Don King en 1988, va conserver ses ceintures pendant trois ans, non sans faire la une des journaux à scandale en raison de problèmes conjugaux et de bagarres. Une période faste sur les rings avant de tomber pour la première fois en 1990 devant James Buster Douglas à Tokyo. A la surprise générale, Tyson, hors de forme, est envoyé au sol pour la première fois de sa carrière à la 10eme reprise avant d'être compté. Inimaginable, le roi de la boxe est tombé.

"Tyson aurait battu Ali"

La suite sera moins glorieuse en dépit de nouvelles victoires. Accusé de viol sur une jeune femme de 18 ans, Tyson est reconnu coupable et condamné à six ans d'emprisonnement en 1992. Après trois ans d'incarcération et sa libération conditionnelle pour bonne conduite, le controversé boxeur, converti à l'Islam, sort en 1995 et reprend le chemin des rings. Son retour est un événement, le 19 août. Il gagne facilement contre un faible élément puis décroche les titres WBA et WBC. Vient ensuite l'un des autres faits d'armes de sa carrière. Le fameux combat revanche contre Evander Holyfield en 1997.

Il mord deux fois l'oreille d'Evander Holyfield

Battu l'année précédente par arrêt de l'arbitre à la 11eme reprise, Tyson craque complètement lors du deuxième combat. Les yeux véreux, le pitbull de New York mord deux fois l'oreille de son rival au cours du 3eme round et lui arrache un morceau de son anatomie. Il est disqualifié et sa licence lui est retirée pour un an. L'Américain amorce un deuxième retour en 1999, faisant toujours valoir son punch à défaut de sa vitesse. Mais ses frasques lassent les casinos de Las Vegas.

Boxe : Holyfield prêt à remettre les gants pour affronter Tyson

Le 8 juin 2002, Memphis accueille - enfin - le choc opposant Tyson à Lennox Lewis, attendu depuis plusieurs années. Entre les deux « géants » de 35 et 36 ans, l'affiche engrange un record de gains et tourne à l'avantage du Britannique à l'issue de la 8eme reprise. Envoyé à terre, Tyson, vieillissant, paie malheureusement ses 106 kilos. Toujours loin de renoncer, il va encore se produire et remporter une ultime victoire en pro le 27 février 2003 contre Clifford Etienne dès la première minute. Il affiche ce jour-là un nouveau tatouage, énorme, sur la partie gauche de son visage. Tyson, c'est aussi ça lorsque l'on pense à lui.

58 combats, 50 succès, dont 44 par KO, 6 défaites et 2 sans décisions

Ruiné après avoir amassé 300 millions de dollars (en 1988, il a gagné plus d'argent que Mohamed Ali, Rocky Marciano, Joe Louis et Jack Dempsey réunis), il se retire de manière un peu triste en juin 2005. Il arrête à 39 ans suite à deux revers d'affilée contre Danny Williams et Kevin McBride. Pour pouvoir régler ses dettes, Iron Mike Tyson va se produire lors de pâles exhibitions. Le bilan de sa carrière en professionnel : 50 succès, dont 44 par KO, 6 défaites et 2 sans décisions. Le plus grand boxeur de l'histoire avec Mohamed Ali a impressionné par son cheminement et sa force de frappe, phénoménale, régné sur les rings avant de déchanter brutalement, que ce soit physiquement ou socialement. Tyson, qui a perdu tragiquement en 2009 sa fille de 4 ans suite à un étranglement avec un cordon pris dans un tapis roulant d'entrainement, semble aujourd'hui profiter de sa notoriété et de la vie en alternant divers projets et apparitions dans le monde du spectacle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.