JO 2018 : Martin Fourcade entre dans l'histoire

JO 2018 : Martin Fourcade entre dans l'histoire©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le vendredi 27 mars 2020 à 15h34

Martin Fourcade devenait le Français le plus titré aux Jeux Olympiques d'hiver en remportant la mass start aux Jeux de Pyeongchang en 2018. Retour sur une course au dénouement fabuleux.



Ce dimanche 18 février 2018, Martin Fourcade devient le plus grand. Avec une quatrième médaille d'or olympique, il est le sportif français le plus titré aux Jeux Olympiques d'hiver. Celui qui a annoncé sa retraite le 13 mars dernier à seulement 31 ans avant de se retirer sur une dernière victoire le lendemain à Kontiolahti (en Finlande) dépasse alors Jean-Claude Killy, triple médaillé d'or sur les JO de Grenoble en 1968. Fourcade entre dans les livres d'histoire en étant aussi le deuxième athlète le plus titré en biathlon derrière Ole Einar Bjoerdalen (huit). Alors, il savoure. Une victoire d'autant plus mémorable qu'elle survient au terme d'une journée particulièrement mouvementée.

A l'issue de cette épreuve de la mass-start des JO de Pyeongchang, en Corée du Sud, Fourcade pensait avoir raté l'or... Le dénouement a mis du temps à arriver. C'est que le final de la course a été sacrément indécis. Comme quatre ans plus tôt à Sotchi, le Pyrénéen a disputé le titre olympique au sprint. En Russie, il avait échoué de peu face à Emil Svendsen. En 2018, la photo-finish va lui être cette fois favorable à son grand soulagement.

Une faute et une chute pour commencer !

La course reine du biathlon où les trente concurrents s'élancent pour 15 kilomètres dans un départ groupé avait pourtant bien mal débuté. Peut-être un peu nerveux après sa cinquième place sur l'individuel, Fourcade, qui a aussi remporté auparavant l'or sur la poursuite, commet une faute sur le premier tir couché. Il rate la cible placée à 50 mètres sur une de ses cinq tentatives. Résultat : il doit faire un tour de pénalité. Une distance pénalisante sur laquelle un autre accroc intervient : une chute ! Du coup, il est loin des premiers, dont Johannes Boe. Il occupe la vingt-deuxième place à plus de vingt secondes de la tête.

Biathlon : Annulation du Martin Fourcade Nordic Festival

Mais, grâce notamment à l'aide précieuse de son compatriote Simon Desthieux, Fourcade remonte au sein d'un groupe comprenant aussi Svendsen, son bourreau de 2014. Le porte-drapeau tricolore grapille et retrouve les premières positions petit à petit. Sur son deuxième tir couché, il réalise un superbe sans-faute au contraire de Boe, auteur de deux bévues. Il ressort à la huitième place. Au tir suivant, le Catalan ressort en tête devant Simon Schempp et Erik Lesser. Ce dernier craque sur le dernier tir debout en commettant deux fautes et laisse le champ libre au duo Fourcade- Schempp, auteur d'une faute et contraint à un tour de pénalité ensemble.

La légende du biathlon gagne d'une demie-chaussure et complète son immense palmarès

Les trois derniers kilomètres sont haletants. Fourcade fait tout pour tenter de lâcher son rival. Mais l'Allemand résiste à chaque accélération du Français. La ligne droite se profile, la décision finale va donc se faire au sprint. En tête, Fourcade voit Schempp revenir sur lui à toute vitesse et tente un geste un peu désespéré. Il se jette sur la ligne d'arrivée, jambe et ski gauche en avant. Après être tombé, il frappe de rage la neige au sol, pensant encore avoir perdu ce sprint. L'attente est insoutenable. Il patiente fiévreusement pour le verdict de la photo-finish à côté de Schempp. La décision tombe : Fourcade l'emporte de quelques millimètres ! Il gagne d'une demie-chaussure.

Dopage : Le message de Fourcade aux parents

Une interview remplie d'émotions, l'athlète âgé de 29 ans n'en revient pas

Le Catalan exulte, lève les bras de bonheur et entre dans la légende. « J'ai cru que ça allait se passer pareil, que l'histoire se répétait. Je suis totalement stone, je suis désolé, j'attends toujours qu'on me dise que je suis second... C'est quelque chose d'assez magique et incroyable. Quand je jette le pied, je sais que je l'ai bien fait mais j'avais l'impression d'être derrière. C'est magique », réagit-il au micro de France Télévisions devant des millions de téléspectateurs ravis.

Fourcade, le sportif français le plus titré des Jeux Olympiques, hiver et été confondus

Désormais devant Killy, Fourcade (six médailles olympiques dont quatre dorées) rejoint également deux escrimeurs, Christian D'Oriola et Lucien Gaudin, seuls Français à avoir raflé quatre médailles d'or aux Jeux Olympiques d'été. Deux jours plus tard, il améliorera son bilan en décrochant une cinquième breloque suprême sur l'épreuve du relais mixte en compagnie de Marie Dorin-Habert, Anaïs Bescond et Simon Desthieux. Dernier relayeur, il rattrape l'Allemand Arnd Peiffer et dépose le Norvégien Emil Hegle Svendsen. Fourcade est alors le sportif français le plus titré des Jeux Olympiques, hiver et été confondus, et le plus primé aux Jeux d'hiver avec sept médailles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.