Euro (H) : La France bat la Serbie et valide son billet pour le tour principal

Euro (H) : La France bat la Serbie et valide son billet pour le tour principal©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 17 janvier 2022 à 22h03

Large vainqueur de la Serbie lundi soir grâce notamment à une première mi-temps époustouflante de leur part, les Bleus terminent premiers de leur groupe et se hissent dans le tour principal avec trois victoires à leur compteur. Une copie parfaite jusqu'à maintenant.



Les Bleus poursuivent leur parcours sans-faute à Szeged. Pas encore assurée de son billet pour le tour principal avant sa dernière sortie du tour préliminaire, ce lundi face à la Serbie, l'équipe de France, toujours invaincue dans cet Euro, a signé sa troisième victoire en trois matchs (29-25) et termine ainsi première de son groupe. Un carton plein que les joueurs de Guillaume Gille, beaucoup moins maîtres de leur sujet en fin de match (menés de 9 buts à la pause, les Serbes ont finalement échoué à quatre buts uniquement), doivent essentiellement à leur première mi-temps, en tout point parfaite et rêvée. Pendant trente minutes, les champions olympiques et, en premier lieu, leur gardien Vincent Gérard, écœurant dans sa cage, ont fait vivre un enfer à cette équipe de Serbie qui les avait devancés lors des éliminatoires sans perdre aucune des deux matchs entre les deux nations (victoire des Serbes et match nul). Grâce notamment à un Kentin Mahé euphorique (6 buts), les Tricolores de Nikola Karabatic, de retour aux affaires après avoir été laissé au repos face à l'Ukraine, ont donné la leçon à des Serbes en plein cauchemar à l'image de l'attaquant nantais Dragan Pechmalbec, première victime des prouesses du gardien français, qui a pu céder sa place dans la cage en seconde mi-temps à Wesley Pardin avec la satisfaction du devoir (ô combien) accompli.

Une première mi-temps de rêve !



Au même titre que son gardien et sa défense, longtemps imperméable (en première période, les Serbes, maintenus à 5 buts pendant 27 minutes de jeu, sont restés dix minutes sans marquer), le secteur offensif des Bleus a étincelé pendant cette première demi-heure à montrer dans toutes les écoles de handball, les écoles serbes exceptées. Demandez au gardien adverse, fusillé à deux reprises sur des kung-fu de toute beauté ou martyrisé à longue distance par l'artificier maison Dika Mem (5 buts), ce qu'il en pense. La Serbie n'ira pas plus loin. La France, elle, termine en tête de son groupe et peut désormais se pencher sur le tour principal, qu'elle abordera avec deux points et avec comme futurs adversaires le Danemark et le Monténégro pour ne citer qu'eux. Les Bleus de la première mi-temps n'ont rien à craindre. Ceux de la seconde peuvent s'inquiéter davantage.

Groupe C (à Szeged, Hongrie)
1- France 6 points
2- Croatie 4

3- Serbie 2
4- Ukraine 0

Lundi 17 janvier
Ukraine - Croatie : 25-38
France - Serbie : 29-25

Les marqueurs français : K.Mahé (6 buts), Mem (5), Minne (4), Lenne (3), Descat (2), N.Karabatic (2), Kounkoud (2), Porte (2), Richardson (1), Tournat (1), Nahi (1)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.