Euro 2022 (H) - N.Karabatic : "Un sentiment d'impuissance"

Euro 2022 (H) - N.Karabatic : "Un sentiment d'impuissance"©Panoramic, Media365

Marie Mahé, Media365 : publié le samedi 22 janvier 2022 à 21h45

Après la déroute contre l'Islande (21-29), à l'Euro de handball, la déception était évidemment de mise, du côté du clan français.



Les Bleus ont sombré. Ce samedi soir, à l'occasion de son deuxième match du tour principal de cette édition 2022 du championnat d'Europe de handball masculin, l'équipe de France s'est très nettement inclinée contre l'Islande (21-29). Une défaite qui complique grandement la tâche des Bleus, dans la perspective d'une potentielle qualification pour les demi-finales de la prestigieuse compétition, dans la mesure où ils n'ont désormais et tout simplement plus du tout leur destin entre leurs mains. A l'issue de cette rencontre, la déception était forcément de mise, du côté des Français.

N.Karabatic : "Ils ont fait le match de leur vie"

Auprès de l'AFP, en zone mixte, Nikola Karabatic a livré son ressenti : "Ce match laisse un sentiment d'impuissance. Ils ont fait le match de leur vie et on n'a pas réussi à trouver les solutions. On ne marque que 21 buts, on rate trop de shoots. Eux ont très bien attaqué. On s'est fait surclasser et ça fait très longtemps que ça ne nous était pas arrivé. On est tous très déçus. On a eu à faire à une équipe d'Islande qui a fait le meilleur match de sa compétition et nous le pire. On est dos au mur, plus de joker, il faut gagner les deux derniers matches si on veut aller en demi-finale. Relever la tête et montrer un autre visage". En raison de cas de Covid au sein de leur effectif, les Bleus étaient privés de nombreux éléments, ainsi que de leur sélectionneur Guillaume Gille. C'est donc Erick Mathé qui a assuré l'intérim : "Je pense que notre défense et le manque d'agressivité défensif qu'on a eu en début de match ne nous a pas donné confiance et à l'inverse a permis à l'Islande de rentrer dans le match avec énormément de confiance. Et nos erreurs aux shoots aussi répétées nous ont un peu condamnés en première période."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.