Bleus - Porte : "On n'aurait pas pu rêver mieux"

Bleus - Porte  : "On n'aurait pas pu rêver mieux"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 14 janvier 2022 à 10h06

Le duel entre la France et la Croatie, jeudi soir (27-22), a été chaud. Les Bleus ont réussi leur entrée en lice à l'Euro, en restant notamment maîtres de leurs nerfs, bien au contraire de leurs adversaires pris à leur propre piège.



Valentin Porte dit ressentir "beaucoup de joie en tant que capitaine", après la victoire des Bleus jeudi contre la Croatie (27-22) pour lancer leur Euro : "On n'aurait pas pu rêver mieux comme entame. Les Croates ont sorti une défense très rugueuse mais nous n'avons jamais paniqué, même lorsqu'ils ont recollé à deux buts en seconde période. On a gardé la tête froide, on a fait preuve de maitrise et de calme pour ne pas les laisser espérer. C'est très bien de commencer comme ça, avec la manière, même si on sait que rien n'est encore fait." Son sélectionneur Guillaume Gille est dans le même ton, soulignant "un environnement tout acquis à la cause des Croates" et "un adversaire parfois au-delà de la limite" : "Il fallait surtout ne pas tomber là-dedans, et nous avons su faire preuve de stabilité."

Quand les Croates ont disjoncté à l'entame du dernier quart d'heure, en recevant trois expulsions temporaires simultanées, certains supporters ont même commencé à jeter des projectiles sur le terrain. "C'est un peu le folklore, il y avait un risque qu'on se perde", analyse le gardien Vincent Gérard, qui est venu demander au public de cesser. "Mais pas du tout, j'ai senti les mecs soudés derrière." Karl Konan confirme enfin avoir pu compter sur ses équipiers d'expérience : "Quand le match s'est échauffé, les anciens ont tout de suite été là pour nous canaliser. Parce que nous, les petits jeunes, on était prêts à s'enflammer. Quand on se fait huer d'entrée, que le public est hostile comme ça, ça peut être déstabilisant. Mais quand on s'en sort, ça nous fait engranger de l'expérience."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.