Euro (F) : Pas de finale pour les Bleues, balayées par des Norvégiennes intraitables

Euro (F) : Pas de finale pour les Bleues, balayées par des Norvégiennes intraitables©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 18 novembre 2022 à 21h58

L'équipe de France s'arrête en demi-finales. Complètement surclassées en seconde mi-temps par des Norvégiennes redoutables offensivement comme défensivement, les Bleues se sont inclinées très nettement (28-20) face aux championnes du monde et d'Europe en titre, beaucoup trop fortes vendredi à Ljubljana.



Pour la 500eme d'Olivier Krumbholz, les Bleues rêvaient de se hisser de nouveau en finale de l'Euro, où les attendait le Danemark, vainqueur un peu plus tôt du Monténégro dans la première demi-finale. A l'arrivée, l'équipe de France défiera ces mêmes Monténégrines dimanche dans la petite finale, avec uniquement à la clé pour le vainqueur la médaille de bronze. Amer lot de consolation en perspective pour ces Françaises qui avaient tout gagné avant de retrouver la Norvège pour la revanche de la finale de la dernière édition. Les Bleues n'avaient jamais été menées non plus encore lors de cet Euro. Lorsque les Norvégiennes ont marqué le premier but de cette rencontre, vendredi soir à Ljubljana, il n'y avait pas encore péril en la demeure toutefois, et les finalistes malheureuse du dernier Euro ne savaient pas encore qu'elles allaient prendre une leçon face à cette équipe qu'elles n'ont plus battue depuis cinq ans maintenant. Après vingt minutes, grâce notamment aux arrêts de Cléopâtre Darleux et à des changements de défense bienvenus, les deux équipes se trouvaient d'ailleurs au coude à coude lors de cette première mi-temps très serrée qui ne pouvait alors pas laisser penser la démonstration norvégienne qui allait suivre. Certes, à la pause, ce sont les championnes du monde et d'Europe qui avaient regagné les vestiaires avec l'avantage (12-11) dans la foulée d'une double parade de toute beauté de Silje Solberg, l'une des grandes dames de cette demi-finale (13 arrêts).

Oftedal fait vivre un enfer aux Bleues

L'autre se nomme sans surprise Stine Oftedal. La meilleure joueuse du monde a d'ailleurs été logiquement élue meilleur joueuse de ce match également, avec 7 buts marqués mais également une pression permanente sur une défense française qui a complètement sombré après la pause. Face à des Bleues complètement à l'envers, à l'image de ce ballon rendu directement sur l'engagement alors que la Norvège menait déjà de quatre buts, les tenantes du titre ont alors pu réciter tranquillement leur meilleur handball, probablement de loin le meilleur à l'heure actuelle sur la planète, et pas seulement pour cette défense si hermétique. "Maintenant, il faut prendre du volume, il faut prendre des risques", a bien tenté Krumbholz lors de son dernier temps mort. En vain car les Norvégiennes ont continué d'empiler les buts, pour laisser finalement cette équipe de France jusqu'alors invaincue à huit longueurs. Une claque une nouvelle fois. Place maintenant à la petite finale, pour ne pas repartir bredouille et ne pas complètement gâcher la fin de cet Euro qui avait débuté si idéalement pour les Françaises comme la Norvège a gâché vendredi la 500eme de Krumholz.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.