Amical : Les Bleues corrigent la Pologne

Amical : Les Bleues corrigent la Pologne©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 28 octobre 2022 à 23h18

Les Bleues disputaient vendredi contre la Pologne à Cesson-Sévigné leur avant-dernier match de préparation avant de s'envoler pour l'Euro en Macédoine. Estelle Nze Minko et les Françaises ont largement dominé les Polonaises (33-26), qu'elles retrouveront dimanche à Nantes.



Le plein de confiance avant peut-être d'en faire un autre, dans deux jours face au même adversaire. A une semaine de s'envoler pour la Macédoine et l'Euro, avec en préambule un premier test face à l'hôte macédonien, les Bleues avaient prévu de se tester deux nouvelles fois, à chaque fois contre la Pologne, avec un premier match ce vendredi sur le parquet de Cesson-Sévigné et un autre dimanche à Nantes. La première rencontre entre les deux équipes s'est idéalement passée pour les joueuses d'Olivier Krumbholz, qui ont largement dominé (33-26) les Polonaises, qu'elles retrouveront dimanche pour un acte 2 que le sélectionneur français peut d'ores et déjà espérer aussi réussi. Sans l'emblématique Laura Glaser, forfait de dernière minute et remplacée dans la cage par Cléopâtre Darleux, les Bleues ont en effet maîtrisé pleinement leur sujet, et ce dès les premières minutes du match, à l'image d'une Estelle Nze Minko tout de suite très inspirée.

Zaadi : "Dimanche, on sera prêtes pour l'Euro"

Les Polonaises, déjà corrigées par les Bleues lors du tour principal du dernier Mondial (26-16), se sont un temps rapprochées, mais cela n'a pas duré longtemps et Nze Minko, encore elle, puis Siraba Dembele (pas irréprochable défensivement néanmoins) ont permis à l'équipe de France de reprendre le large pour mener de sept longueurs à la pause (17-10). Soit le même écart qu'au buzzer même si les buts de Paulette Foppa, Nze Minko toujours ou Alicia Toublanc, auteur d'un sans-faute sur les jets de sept mètres, ont permis aux championnes olympiques et vice-championnes du monde de compter jusqu'à onze buts d'avance lors de cette rencontre qui a offert l'occasion à Camille Depuiset, entré à vingt minutes de la fin, de faire ses grands débuts dans la cage des Bleues. Une avant-dernière sortie très convaincante dont s'est félicitée ensuite Grace Zaadi au micro de La Chaîne L'Equipe, même si elle aurait préféré un autre visage au retour des vestiaires. "Je suis satisfaite, même si on s'est relâché en deuxième mi-temps. Après le match de dimanche, on sera prêtes pour l'Euro", est persuadée la demi-centre du CSM Bucarest.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.