Mondial 2021 (H) : Vainqueurs du Portugal, les Bleus seront au rendez-vous des quarts de finale

Mondial 2021 (H) : Vainqueurs du Portugal, les Bleus seront au rendez-vous des quarts de finale©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 24 janvier 2021 à 21h57

Au terme d'un match très abouti de la part des hommes de Guillaume Gille, les Bleus ont pris le meilleur sur le Portugal (23-32) et se qualifient pour les quarts de finale du Mondial 2021.

La Norvège n’a pas facilité la vie des Bleus... mais ces derniers ont fait mieux qu’assurer. Avec la victoire des coéquipiers de Sander Sagosen face à l’Islande (33-35), les Bleus se devaient de l’emporter ou, au pire, de ne pas perdre de plus de sept buts. Des circonvolutions que les joueurs de Guillaume Gille ont très vite laissées derrière eux car, contrairement à leur mauvaise habitude, l’entame de match a été très réussie. De retour de blessure, Timothey N’Guessan (5 buts sur 6 tirs) a frappé très fort, très vite tout comme Dika Mem (5 buts sur 7 tirs), qui ont inscrit à eux deux sept des huit premiers buts tricolores dans cette rencontre. A longue distance face à un Alfredo Quintana pas inspiré (10 arrêts à 26% d’efficacité), les Bleus ont très vite creusé l’écart. Après seulement huit minutes de jeu, les Portugais ont accusé un retard de 3 longueurs. Seule petite ombre au tableau, l’échec de Kentin Mahé (1 but sur 3 tirs) sur son premier et seul jet de sept mètres dans cette rencontre.

De petites baisses de tension sans conséquences

Ne relâchant pas dans l’agressivité défensive, les Bleus ont maintenu la sélection portugaise sous pression mais cela n’a pas évité les sautes de concentration déjà vues depuis le début du Mondial. Moins efficaces face au but, les Tricolores ont laissé Miguel Martins (6 buts sur 10 tirs) et Andre Gomes (4 buts sur 7 tirs) ramener leur équipe à une longueur avec dix minutes à jouer. C’est à ce moment que les Bleus ont repris leurs esprits, serré à nouveau le jeu pour atteindre la mi-temps avec quatre longueurs d’avance. Au retour sur le parquet du Hassan Mustapha Hall de Gizeh, les Portugais ont joué la carte du jeu à sept dans le champ, sortant Alfredo Quintana du but. Un choix tactique qui leur a permis de contenir un temps des Bleus concernés comme rarement depuis le début du Mondial. Mais, grâce à un Vincent Gérard bien dans son match (9 arrêts à 28% d’efficacité), les Bleus ont mis en échec le Portugal, qui n’a pas su obtenir le moindre jet de sept mètres dans ce match. En quasiment onze minutes, les joueurs de Paulo Fidalgo n’ont pu tromper le gardien des Bleus qu’à une seule reprise par l’intermédiaire d’André Gomes.

Les Portugais n’y étaient pas, les Bleus en quarts de finale

Une période dont les Tricolores ont su profiter pour creuser l’écart grâce à Hugo Descat (8 buts sur 10 tirs), entré en jeu dans le cadre de la rotation de l’effectif faite à la mi-temps, et Melvyn Richardson (3 buts sur 3 tirs). A dix minutes du terme de la rencontre, le sort du match ne faisait plus le moindre doute avec un avantage de dix buts pour une équipe de France convaincante comme rarement. Toutefois, après avoir privé les Portugais de but pendant plus de huit minutes dans cette deuxième période, les Bleus ont eu un moment d’absence, les Portugais signant alors un 4-1 pour revenir à sept buts. Mais, sans paniquer, Melvyn Richardson et Hugo Descat ont scellé le sort du match. Les Bleus s’imposent de neuf longueurs (23-32) pour rester invaincus dans ce Mondial et confirmer leur qualification pour les quarts de finale comme premier de leur groupe, avec l’Espagne ou la Hongrie sur leur chemin. Une victoire qui fait également les affaires de la Norvège, qui va accompagner les Bleus.

HANDBALL / CHAMPIONNAT DU MONDE 2021
Du 13 au 31 janvier en Egypte

TOUR PRINCIPAL
Groupe III (à la Ville du 6 octobre)
1- France 10 points >>> QUALIFIEE
2- Norvège 8 >>> QUALIFIEE
3- Portugal 6
4- Suisse 4
5- Islande 2
6- Algérie 0

Dimanche 24 janvier
Algérie - Suisse : 24-27
Islande - Norvège : 33-35
Portugal - France : 23-32

Vos réactions doivent respecter nos CGU.