Mondial 2021 (F) : Toublanc savoure sa première demie

Mondial 2021 (F) : Toublanc savoure sa première demie©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 16 décembre 2021 à 08h53

Nouvelle chez les Bleues, Alicia Toublanc disputera sa première demi-finale d'une grande épreuve après la qualification de l'équipe de France pour le dernier carré du Mondial 2021, mercredi soir.



Décidément, les Françaises sont en verve ! Après un tour principal conclu avec brio face à la Russie, les joueuses d'Olivier Krumbholz ont rallié le dernier carré du Mondial 2021 de handball, mercredi soir. Le début de match a été serré, l'égalité était parfaite à la pause (15-15) puis l'équipe de France a haussé le ton pour finalement écœurer la Suède, dominée (31-26), faisant parler sa supériorité. Sur la lancée du sacre olympique à Tokyo l'été dernier, les Bleues assurent.

Toublanc : « C'est déjà un truc de fou »

A 25 ans, Alicia Toublanc disputera sa première demi-finale d'une grande compétition. Elle était évidemment aux anges après la qualification pour le dernier carré. « Trop dingue ! Trop fou. Trop heureuse. On arrive dans le dernier carré, ça va être du costaud, mais en arriver là, c'est déjà un truc de fou », a-t-elle confié à L'Equipe. « Notre entame de seconde période a été très bonne, on a réussi à bien les contrer défensivement. Elles ont marqué seulement deux buts en dix minutes, on a réussi à bien prendre le pas là-dessus. Mais tout au long du match notre défense a été hyper solide », savoure l'ailière droite qui débute chez les Bleues et commence chaque match de ce Mondial. Avec bonheur.

« J'essaie de ne pas me laisser happer par le contexte. Je me sens bien sur le terrain et dans cette salle », souligne Toublanc qui va maintenant retrouver sa partenaire de Brest, la redoutable gardienne danoise Sandra Toft, l'une des meilleures du monde à son poste. « Ça va être particulier, oui. Elle me connaît, je la connais. Mais il ne faudra pas se poser trop de questions pour qu'elle ne rentre pas dans ma tête avant le début du match. On sait qu'elle est exceptionnelle mais elle n'est pas infranchissable. Et nos gardiennes aussi sont capables de sortir des matchs incroyables, donc je pense qu'on peut carrément rivaliser avec Sandra. » Les Françaises défieront le Danemark vendredi à partir de 17h30, tandis que l'autre demi-finale opposera l'Espagne à la Norvège (20h30).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.