Krumbholz : «Tout lieu d'être satisfait»

Krumbholz : «Tout lieu d'être satisfait» ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien Canot, Media365, publié le vendredi 08 décembre 2023 à 20h58

Olivier Krumbholz a beaucoup aimé la prestation de ses joueuses, bourreaux vendredi de la Corée du Sud pour s'ouvrir les portes des quarts de finale. Le sélectionneur des Bleues attend toutefois que son équipe mette le curseur encore plus haut si elle veut poursuivre sa série d'invincibilité, dimanche contre la terrible Norvège et sur le parquet des Norvégiennes.


Avant même le coup d'envoi de ce Championnat du monde, Olivier Krumbholz n'avait jamais caché qu'il se méfiait beaucoup de la Corée du Sud et de son jeu atypique. Après le nouveau succès, de surcroît fleuve (32-22), de son équipe face aux championnes d'Asie vendredi lors de la cinquième sortie des championnes olympiques, toujours invaincues, dans ce Mondial, l'entraîneur des Bleues pouvait donc afficher un large sourire, d'autant qu'au-delà du résultat, la prestation de ses joueuses a beaucoup plus à leur coach. "On a fait un match sérieux, on n'a pas fait un match brillant, c'est vrai. On aurait préféré être un peu plus précis dans ce que l'on propose, avec un peu plus d'aisance. Mais on a eu le mérite de serrer le jeu contre une équipe difficile à jouer qui a gardé la balle, qui a été patiente, a fait des renversements. On a fait aussi quelques imprécisions en défense, même si on s'est bien battus", a analysé ensuite Krumbholz au micro de beIN Sports, avouant qu'il ne pouvait pas faire le difficile après un aussi large succès. "+10, il y a tout lieu d'être satisfait. Il fallait gagner ce match-là, on continue à avancer et on est prêts maintenant pour des matchs à élimination et des matchs d'un autre niveau, à commencer par le prochain."

Krumbholz : "La Norvège, ça va être un test pour nous"

Le prochain, c'est bien évidemment ce choc face à la Norvège - qui ne sera pas couperet paradoxalement - de dimanche que tous les Norvégiens attendent depuis le début du tournoi. L'entraîneur français a hâte lui aussi de voir ses joueuses se jauger face aux quadruples championnes du monde. Toutefois, à ses yeux, les Bleus ne pourront pas poursuivre leur série d'invincibilité si elles ne haussent pas leur niveau. "Il faudra mieux jouer collectivement. Individuellement, il y a de belles performances, de très belles performances. Il y en a d'autres en demi-teinte. Il faudra donner le meilleur de moi-même et être au top dans tous nos points forts, et résister à cette équipe qui a vraiment beaucoup de moyens et qui domine. Mais nous aussi, on fait de bonnes choses, ça va être un test pour nous." Et quand l'atmosphère surchauffée annoncée pour dimanche pourrait faire trembler certains entraîneurs, Krumbholz, au contraire, est là aussi pressé de s'y confronter. Ne serait-ce que pour se préparer à l'ambiance de folie qui devra transcender les Françaises lors des Jeux de Paris l'été prochain. "C'est bon pour nous aussi de jouer dans une salle pleine avec un public qui sera contre nous, mais avec du bruit. Ça va être tout rouge (sic), on ne va pas pouvoir parler ensemble, ça va être un bon test pour nous." Le message est passé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.