Trophée des Champions : Montpellier sacré, Nantes sur le podium

Trophée des Champions : Montpellier sacré, Nantes sur le podium©Media365

Aurélien CANOT, publié le dimanche 02 septembre 2018 à 17h39

Sept ans après, revoilà Montpellier sur la plus haute marche du Trophée des Champions. Double vainqueur de l'épreuve, en 2010 et 2011, le MHB a renoué avec le succès ce dimanche en s'imposant assez nettement en finale face à Saint-Raphaël (32-27) à l'Axone de Montbéliard.

Contre ces mêmes Varois qui avaient brisé le rêve des Héraultais de ravir le titre de champion de France au PSG la saison dernière lors de l'avant-dernière journée de Starligue, Mathieu Grebille (meilleur marqueur du match avec huit buts) et ses coéquipiers n'ont pas flanché cette fois. Mené de deux buts en début de match par le SRVHB (3-1, 5eme) sur une réalisation de Vadim Gayduchenko - sept buts dans cette finale - le vice-champion de France n'a pas tardé à refaire son retard, pour s'échapper à son tour et faire la course en tête jusqu'au bout, avec une avance atteignant même les quatre buts après vingt minutes de jeu suite à un but de Théophile Causse. A la pause, le futur vainqueur comptait encore un matelas confortable de trois longueurs (17-14). Un écart qui passait rapidement à quatre buts de nouveau en début de seconde mi-temps, et même à +5 lorsque l'inévitable Grebille trouvait encore le chemin des filets. Incapable de freiner l'élan offensif de son adversaire, Saint-Raphaël, qui attendra donc encore avant d'inscrire son nom au palmarès de ce Trophée des Champions, n'a jamais su se relancer dans cette partie à sens unique. Pire : Adrien Dipanda et les siens ont touché le fond en fin de match, alors qu'il n'y avait plus aucun suspense, Jonas Truchanovicius ayant porté le score à 32-26. Gayduchenko a fait en sorte que l'addition soit légèrement moins salée au coup de sifflet final (32-27), mais le succès du MHB ne souffre d'aucune contestation à l'arrivée. Sept ans après son doublé de 2010-2011, Montpellier, passé tout près de la sortie face à Nantes la veille, retrouve le goût de la victoire dans cette compétition qui ouvre la saison. Et c'est entièrement logique.

Nantes bat le PSG aux tirs au but et termine troisième


Ce match pour la troisième place fut interminable, et c'est finalement Nantes qui a eu le dernier mot face au PSG Handball lors du Trophée des Champions à Montbéliard. Au terme d'une séance de tirs au but remportée 12-11, le H monte donc sur le podium de cette première compétition officielle de la saison. De quoi prendre confiance à trois jours du coup d'envoi du championnat ! Ce sont pourtant les Parisiens qui avaient le mieux entamé le match et qui menaient 20-18 à la mi-temps. A la reprise, les Parisiens ont compté jusqu'à cinq buts d'avance (23-18) sur une réalisation de Nikola Karabatic. Mais les Nantais sont revenus petit à petit, jusqu'à 23-23. Sur sa lancée, c'est le H qui a à son tour compté trois buts d'avance (25-28) grâce à Espen Lie Hansen. Le PSG est revenu lui aussi, puis a mené 34-32. Avant que Nicolas Claire ne réussisse un doublé dans la dernière minute trente et arrache la séance de tirs au but pour son équipe. Une séance qui a vu David Balaguer Romeu tirer à côté, puis Luc Abalo son tir être arrêté par Cyril Dumoulin. Les dix-sept joueurs suivants ont réussi leur tir, jusqu'à Sander Sagosen, dont la tentative a été arrêtée par Arnaud Siffert, qui offrait ainsi la médaille de bronze au H. A trois jours de la reprise de la Starligue, le PSG (qui recevra Ivry mercredi) a encore du travail avec son nouvel entraîneur. Battu par Montpellier samedi, Nantes essayera de son côté de capitaliser sur cette victoire à l'arraché en s'imposant à Pontault-Combault.

Avec A.S



TROPHEE DES CHAMPIONS
Samedi 1er septembre 2018
PSG - Saint-Raphaël : 25-26

Montpellier - Nantes : 29-29 (4-2 tab)

Dimanche 2 septembre 2018
Match pour la 3eme place
PSG -  Nantes : 34-34 (11-12, tab)

Finale
Saint-Raphaël - Montpellier : 27-32



Vos réactions doivent respecter nos CGU.