Trophée des Champions : L'édition 2019 remportée par le PSG aux dépens de Montpellier

Trophée des Champions : L'édition 2019 remportée par le PSG aux dépens de Montpellier©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 31 août 2019 à 19h52

Dans un match à sens unique où l'attaque de Montpellier n'a pas existé, le PSG Handball a remporté le Trophée des Champions 2019.

Non, le PSG Handball n'est pas décidé à laisser filer le moindre trophée. Désormais disputé sur un seul match entre le champion de France et le vainqueur de la Coupe de la Ligue, ou le dauphin du champion en cas de doublé comme la saison passée, le Trophée des Champions a vu le club de la Capitale dominer sans coup férir son principal rival en Lidl Starligue, Montpellier. Les joueurs de Patrice Canayer, qui n'ont pas su trouver les solutions en attaque face à une solide défense parisienne et un Vincent Gérard sans pitié avec ses anciens coéquipiers, ont su rivaliser pendant les dix premières minutes. Mais les stars parisiennes ont ensuite mis au supplice les Héraultais. Mikkel Hansen (11 buts/12 tirs) et Nedim Remili (8/13) ont été les leaders offensifs de ce PSG en pleine mutation. L'écart n'a cessé de gonfler au fil de la première période, les joueurs de Raul Gonzalez Gutierrez retrouvant les vestiaires de Beaublanc avec un avantage de cinq buts.


Premier trophée pour le PSG Handball

Alors que des joueurs comme Elohim Prandi et Mathieu Grébille, auteur d'un but dans cette rencontre, vont arriver à l'été 2020, le club de la capitale a pu compter sur ses recrues Gudjon Valur Sigurdsson et Kamil Syprzak au fil du match. Mais la recrue qui s'est le plus mis en avant dans ce Trophée des Champions, c'est sans contestation Vincent Gérard. Le gardien de l'équipe de France a dégoûté les joueurs avec lesquels il a évolué ces quatre dernières saisons avec 17 arrêts sur 44 tirs subis (38,64% d'efficacité). Une performance défensive parisienne qui a très longtemps laissé Montpellier sous les 50% d'efficacité dans ce match (51,92% au coup de sifflet final) malgré Melvyn Richardson (8/9) et Valentin Porte (5/7). L'écart s'est stabilisé à sept longueurs et a tenu jusqu'au terme de la rencontre pour une large et logique victoire du PSG Handball (34-27). Après 2014, 2015 et 2016, le club parisien s'offre son quatrième titre et, ainsi, dépasse au palmarès... Montpellier ! Un succès qui prend également la forme d'un message envoyé à ses rivaux hexagonaux et européens : le PSG a toujours plus faim de titres !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.