TQO : La qualification pour Tokyo jouée un mois avant les JO ?

TQO : La qualification pour Tokyo jouée un mois avant les JO ?©Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 11 avril 2020 à 10h00

Alors que le report des Jeux Olympiques de Tokyo oblige à revoir les calendriers de la saison 2020-2021, l'IHF voudrait reprogrammer les TQO à la mi-juin 2021, soit un mois avant les JO.

Les Bleus vont-ils devoir jouer leur qualification pour Tokyo un mois avant l'échéance ? Selon une information du quotidien L'Equipe, la Fédération Internationale de handball (IHF) aurait présenté un projet de calendrier international pour l'année 2021 qui pourrait imposer aux joueurs une cadence encore plus infernale qu'à l'accoutumée. En effet, alors que l'événement devait avoir lieu du 17 au 19 avril prochain à l'Accor Arena de Paris-Bercy, le report des Jeux Olympiques de Tokyo à l'été 2021 en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19 a changé la donne et nécessite d'adapter autant que possible le calendrier de la saison 2020-2021 pour y faire entrer tant le tournoi olympique durant l'été que les épreuves de qualification. En conséquence, l'IHF serait prête à organiser les différents TQO du 18 au 20 juin 2021. Cette programmation aussi tardive pourrait poser problème aux joueurs. En effet, cette première échéance olympique tomberait une semaine après le Final Four de la Ligue des Champions, prévu à la mi-juin à Cologne.

Les TQO encore décalés ou bien annulés ?

Cette programmation pourrait imposer cinq matchs (deux au Final Four puis trois au TQO) en à peine plus d'une semaine, ce qui devrait faire à nouveau grincer des dents parmi les joueurs qui ont déjà protesté contre un calendrier toujours plus chargé il y a de cela quelques mois. Face à cela, plusieurs fédérations ont demandé à l'IHF de remodeler à nouveau le calendrier et proposé deux alternatives. La première est d'avancer ces TQO au mois de mai 2021 mais la contrainte de surcharge du calendrier serait toujours présente. La deuxième est plus radicale et verrait les TQO purement et simplement annulés pour être remplacés par le classement final du Mondial 2019. Si cela devait être appliqué, les derniers billets reviendraient à la Norvège, la France, l'Allemagne, la Suède et la Croatie pour l'Europe alors que le Brésil prendrait le dernier billet pour l'Amérique du Sud. La balle est désormais dans le camp de l'IHF et rien n'indique qu'elle pourrait opter pour une annulation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.