TQO (H/J3) : Malgré la défaite face au Portugal, l'équipe de France verra Tokyo

TQO (H/J3) : Malgré la défaite face au Portugal, l'équipe de France verra Tokyo©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 14 mars 2021 à 22h34

Battus à la dernière seconde par le Portugal (29-28), les Bleus se qualifient tout de même pour les prochains Jeux Olympiques. Les Portugais prennent le deuxième billet en jeu.



Les Bleus savaient ce qu'ils leur restaient à faire. Avec la victoire de la Croatie face à la Tunisie (30-27), les joueurs de Guillaume Gille ont abordé le match face au Portugal avec l'objectif d'assurer la qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo avec un résultat autre qu'une lourde défaite face au Portugal. Sur le parquet de Montpellier, les Tricolores ont entamé leur troisième match en trois jours avec l'envie de bien faire et ça s'est ressenti très vite. Profitant des maladresses portugaises en début de match, Dika Mem (2 buts sur 3 tirs) a bien lancé les Bleus avant de voir son temps de jeu se réduire en raison d'une blessure au quart d'heure de jeu. Avec un Luc Abalo des grands soirs (4 buts sur 5 tirs), l'écart a atteint cinq buts à la 10eme minute. Grâce à un réalisation de Kentin Mahé, les Bleus ont même compté six longueurs d'avance au quart d'heure de jeu... mais c'est là que les Portugais sont entrés dans leur match.

Les Bleus ont perdu le fil

Profitant des infériorités numériques tricolores, avec Nedim Remili, Kentin Mahé et Ludovic Fabregas qui ont tour à tour retrouvé le banc de touche, les coéquipiers du Nantais Alexandre Cavalcanti (2 buts sur 4 tirs) ont profité d'une efficacité retrouvée de Gustavo Capdeville (8 arrêts à 36% d'efficacité) pour réduire progressivement l'écart, Pedro Portela (4 buts sur 4 tirs) puis André Gomes (5 buts sur 10 tirs) ramenant la Seleçcão à une longueur au moment de retrouver le vestiaire. A peine revenus sur le parquet, les Bleus ont vu leurs adversaires revenir à hauteur grâce à un jet de sept mètres d'Antonio Areia (6 buts sur 8 tirs). Avec une équipe remaniée, les Bleus n'ont pas su sortir la tête de l'eau, le Portugal passant même devant pour la première fois à 20 minutes de la fin de la rencontre. Rembobilisés par Guillaume Gille, les Tricolores ont serré le jeu avec Vincent Gérard (11 arrêts à 28%) qui a fait le nécessaire dans le but pour permettre à ses attaquants de remettre les Bleus à flots.

Le Portugal arrache son billet pour Tokyo

A un peu plus de quatre minutes de la fin du match, Hugo Descat (6 buts sur 6 tirs) a redonné trois longueurs d'avance à l'équipe de France qui, voyant son rêve de qualification olympique se rapprocher, a sans doute baissé de pied. Une maladresse de Valentin Porte (1 but sur 2 tirs) puis un tir arrêté de Melvyn Richardson (2 buts sur 5 tirs) ont permis aux Portugais d'égaliser avec 42 secondes encore à jouer par Victor Iturriza (4 buts sur 6 tirs). Après un dernier temps mort, les Bleus ont décidé de poser leur jeu pour faire tourner le chronomètre mais Rui Silva est allé prendre le ballon dans les mains de Melvyn Richardson pour mener le contre et battre Vincent Gérard avec deux secondes encore à jouer. Les Bleus ont tenté une dernière attaque mais le temps leur a manqué. Un résultat qui fait deux heureux. Avec cette victoire (29-28), le Portugal arrache la deuxième place de ce TQO derrière la France, qui se qualifient tous deux pour Tokyo. La Croatie, pour sa part, a vu ce billet qu'ils ont longtemps tenu solidement, s'envoler. Dans les autres TQO, la Norvège, le Brésil, la Suède et l'Allemagne ont également validé leur qualification.

HANDBALL / TOURNOI DE QUALIFICATION OLYMPIQUE (H)
Du 12 au 14 mars 2021 à Montpellier

1ere journée - Vendredi 12 mars 2021
Tunisie - Portugal : 27-34
France - Croatie : 30-26

2eme journée - Samedi 13 mars 2021
Croatie - Portugal : 25-24
France - Tunisie : 40-29

3eme journée - Dimanche 14 mars 2021
Croatie - Tunisie : 30-27
Portugal - France : 29-28

Classement
1- France 4 points
2- Portuga 4 points
3- Croatie 4
4- Tunisie 0

La France et le Portugal se qualifient pour les Jeux Olympiques de Tokyo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.