Tournoi Razel-Bec : La promenade de santé des Bleues contre la Tunisie

Tournoi Razel-Bec : La promenade de santé des Bleues contre la Tunisie©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 24 novembre 2017 à 23h10

Première sortie des Bleues dans le cadre de la préparation du Mondial 2017 en décembre prochain et première victoire pour les Françaises, faciles vainqueurs de la Tunisie (35-19), vendredi soir à Paris au stade Pierre-de-Coubertin dans le cadre du tournoi Razel-Bec.

Une promenade de santé pour les joueuses d'Olivier Krumbholz, qui avaient déjà pris le large à la pause (22-6) face à ces Tunisiennes ne marquant leur premier but qu'au bout de dix minutes de jeu tandis que les Bleues alignaient les buts les uns après les autres pour se détacher très rapidement grâce notamment à Siraba Dembélé (9 buts) et Manon Houette (6 buts), meilleures marqueuses de la partie. Leur succès déjà acquis au moment de regagner les vestiaires, les Françaises ont pu se contenter de tranquillement gérer leur avance ensuite, et leur entraîneur de faire tourner, face à un adversaire plus efficace dans le dernier geste et tenant tête à cette équipe de France sur la seconde période (13-13). Après ce succès, Krumbholz s'attardait d'ailleurs essentiellement sur la superbe première mi-temps de ses joueuses, qui seront opposées à la Slovénie en finale du tournoi, dimanche.

« On a fait une belle première mi-temps avec à la fois du beau handball et de la prise d'initiative, appréciait le sélectionneur français sur beIN Sports. La deuxième période était plus brouillonne, tant en attaque qu'en défense et j'ai beaucoup préservé certaines joueuses, parce que vu le score à la mi-temps, il fallait mieux donner du temps de jeu aux jeunes. Ces dernières ont fait du très bon et du beaucoup moins bon, comme tous les jeunes, mais l'essentiel est de montrer qu'elles ont des qualités. On a encore du travail car lorsque l'on est en infériorité numérique, par exemple, et que l'on fait le choix de jouer à six contre six, il faudra encore élever son niveau défensif aussi. Dans le vestiaire, le leitmotiv était : « Montrez-nous que vous avez des qualités. Faites des bêtises mais montrez-nous ce que vous savez faire. » Je pense que Jannela Blonbou (4 buts) en est un bon exemple, elle a fait des bêtises mais elle a montré qu'elle n'avait pas peur sur un terrain et qu'elle n'avait pas peur. C'est tout de même prometteur. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU