Starligue - PSG : Le titre n'est pas encore acquis pour Nikola Karabatic

Starligue - PSG : Le titre n'est pas encore acquis pour Nikola Karabatic©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 20 avril 2019 à 11h32

Avant le choc de Starligue entre le PSG et Montpellier, Nikola Karabatic a assuré dans un entretien au quotidien L'Equipe que rien n'était encore joué pour le titre de champion de France tout en martelant que sa retraite internationale n'est pas encore fixée.

C'est le choc de la 21eme journée de Starligue. Ce samedi, au Stade Pierre-de-Coubertin, le PSG reçoit Montpellier. Une affiche qui pourrait changer la donne de la fin de saison avec le club parisien qui peut distancer de manière quasiment irrémédiable un rival quand un succès héraultais peut le relancer, tout comme Nantes, dans la course au titre. Mais, avant la rencontre, Nikola Karabatic ne veut pas se montrer trop confiant quant à un cinquième titre national consécutif, le sixième en sept saisons. « En sport, tout peut arriver, assure le demi-centre international dans un entretien accordé au quotidien Le Parisien. L'an passé, on est revenus de nulle part alors que tout le monde voyait Montpellier champion. Mais j'avoue que ce serait un scénario catastrophe que de ne pas être champion alors qu'on a trois victoires d'avance sur nos concurrents. »

Karabatic : « La concurrence est plus relevée »

En Starligue, le PSG est dans une situation relativement comparable à celle de la Ligue 1 avec le club parisien qui caracole en tête du championnat avec un titre qui lui tend les bras. Néanmoins, Nikola Karabatic refuse une telle comparaison, mettant en avant une concurrence mieux armée. « Avec 17 points d'avance sur Lille, pour eux, le titre est déjà acquis. Le suspense ne tient plus que dans le jour du sacre. Nous, si le deuxième vient nous taper samedi (aujourd'hui), on n'aura plus que quatre points d'avance, tempère l'ancien joueur de Montpellier. Et dans notre championnat à nous, la concurrence est plus relevée, il y a quand même les trois meilleurs clubs d'Europe de l'année dernière. » Un podium européen qui, encore cette saison, truste les trois premières places du classement même si Chambéry et Nîmes sont aux aguets en cas de faux-pas.

Karabatic : « Je suis plus proche de la fin que du début »

Dans cet entretien accordé au quotidien Le Parisien, Nikola Karabatic n'a pas pu éviter le sujet de ses déclarations à la télévision danoise où il laissait entendre qu'il prendra sa retraite internationale à la suite des Jeux Olympiques de Tokyo. Après avoir corrigé le tir sur Twitter, l'international tricolore a profité de l'occasion pour préciser sa pensée. « Je n'ai jamais annoncé ma retraite internationale, tonne le demi-centre des Bleus. On m'a demandé si je pourrais prendre prématurément ma retraite internationale pour protéger mon corps. J'ai répondu que ça pouvait être une hypothèse, si rien ne changeait après Tokyo. » Ce qui est certain à ses yeux, c'est le fait que ces Jeux sont un objectif à court terme, au-delà duquel il ne souhaite pas s'engager. « Je suis plus proche de la fin que du début, je ne tiendrai pas ce rythme-là 107 ans, ajoute Nikola Karabatic. Mais pour l'heure, je me contente d'avoir les JO en tête et je ne me projette pas au-delà. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.