Starligue - Nîmes : En conférence de presse, Michaël Guigou a fait le point

Starligue - Nîmes : En conférence de presse, Michaël Guigou a fait le point©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le lundi 25 février 2019 à 12h51

Présent face à la presse aux côtés du présent de Nîmes David Tebib et de son futur entraîneur Franck Maurice, Michaël Guigou a fait le point sur son arrivée à Nîmes et ses plans à l'issue de sa carrière.


Michaël Guigou a fait ses premiers pas de futur Nîmois. L'historique ailier gauche de Montpellier, après avoir confirmé son engagement pour les deux prochaines saisons avec l'USAM, s'est présenté ce lundi en conférence de presse aux côtés du président du club David Tebib et de son futur entraîneur Franck Maurice pour présenter leur collaboration qui débutera dès l'été prochain. Alors que son profil était recherché, Michaël Guigou est revenu sur les raisons qui l'ont poussé à rejoindre le Gard. « Les choses se sont faites petit à petit. Il y a d'abord le projet sportif qui m'a été présenté. Puis j'ai eu une discussion avec le président et avec le coach, et ça s'est dessiné progressivement, assure le décuple champion de France avec Montpellier. Il y a aussi une question de bien-être familial. Je pense que je peux prendre encore beaucoup de plaisir ici, dans un environnement où il n'y aura pas d'éventuel blocage sur la date de ma fin de carrière. »

Guigou vise les JO... mais veut surtout retrouver du plaisir à jouer


Avec l'arrivée d'un double champion olympique, quadruple champion du monde et triple champion d'Europe, c'est une expérience rare qui va rejoindre l'effectif nîmois et Michaël Guigou entend bien la partager avec ses nouveaux coéquipiers. « Je vais arriver en toute humilité et voir comment aider cette équipe à grandir, assure l'ailier gauche international. Je viens avec de la motivation pour vivre deux années exceptionnelles. Je vais sortir de ma zone de confort, et je compte me donner à 200%. » Un dernier contrat de joueur qui va lui permettre de viser une place dans le groupe France pour les prochains Jeux Olympiques, qui seront ses cinquièmes mais, à l'heure actuelle, ce n'est pas ce qui lui vient en tête en premier. « Les Jeux Olympiques sont un objectif mais aujourd'hui je veux jouer au handball, vivre des émotions, et j'ai le sentiment que je vais avoir cela ici », assure Michaël Guigou.

Avec Montpellier, c'est bel et bien terminé


Cette signature avec Nîmes intervient alors que le divorce entre le joueur et les dirigeants de Montpellier, Patrice Canayer en tête, est consommé depuis plusieurs mois. Après avoir perdu le brassard de capitaine en début de saison, Michaël Guigou a dû faire face à la volonté des dirigeants du MHB de le reconvertir comme entraîneur dès la saison prochaine. Un conflit larvé qui a laissé des traces. « Il faut savoir relativiser, et je sais que je suis un privilégié, souligne le joueur de 37 ans. Je n'avais pas planifié cette fin, mais c'est désormais digéré, surtout quand je vois l'accueil que j'ai ici et le défi qui se présente à moi. Je reste quelqu'un de très chanceux qui peut jouer au ballon tous les jours avec un très bon salaire. » Ce qui ressort des déclarations de Michaël Guigou et David Tebib, c'est qu'un retour du joueur dans l'Hérault à l'issue du contrat n'est pas à l'ordre du jour. « Ce ne sera pas dans un rôle d'entraîneur car il ne le souhaite pas, mais plutôt un rôle de conseiller du président, a confié le patron de l'USAM à la question de savoir quel serait le rôle de Michaël Guigou à l'issue de sa carrière sportive. Il souhaite se mettre au service d'un projet, tout en se formant. On a convenu de continuer l'aventure sous cette forme. » Un nouveau chapitre dans la carrière riche de Michaël Guigou, et sans doute pas le moins passionnant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.