Starligue : Nantes cartonne, Nîmes dans la douleur

Starligue : Nantes cartonne, Nîmes dans la douleur©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le samedi 28 novembre 2020 à 20h58

Au lendemain des nouvelles victoires de Limoges et Montpellier, les Nîmois ont souffert contre Tremblay (30-27), les Nantais, eux, se sont promenés (41-21) face à Cesson-Rennes.



Même si l'intouchable PSG, et, à un degré moindre, Limoges et Montpellier continuent d'imprimer un rythme assez fou dans les hautes sphères de la Lidl Starligue, il ne sera pas facile pour eux de décramponner les deux autres poursuivants des hommes de la capitale : Nantes et Nîmes. Nantais comme Nîmois ont bien l'intention de rester le plus proche possible du podium provisoire avec l'espoir de profiter de la première baisse de régime de leurs rivaux pour les dépasser, et ils ne se gênent pas pour le démontrer week-end après week-end. Pour le moment, les rôles restent les mêmes, mais au lendemain des nouveaux succès de Limoges et de Montpellier, vendredi, le H et l'USAM n'ont pas laissé passer l'occasion d'emboiter le pas des vainqueurs de la veille en s'imposant eux aussi, respectivement face à Tremblay (30-27) et Cesson-Rennes (41-21), samedi lors de la suite de la 10eme journée.

Nîmes a souffert, Nantes a déroulé

Nantes et Valero Rivera (10 buts), passés à un but d'égaler le record de buts et d'écart établis le même soir par le PSG face à Limoges (42-20) le 31 octobre dernier, se sont promenés sur leur parquet face à des Bretons décrochés d'entrée et de nouveau assommés plus tard, en début de seconde mi-temps, alors que Mathieu Salou (4 buts) et les siens étaient revenus à trois buts (15-12 pour Nantes à la pause), Nîmes, de son côté, a connu beaucoup de difficultés pour prendre le dessus face aux joueurs de Joël Da Silva, très accrocheurs. Après avoir mieux entamé le match (les Franciliens ont mené pendant les vingt premières minutes), Tremblay, distancé ensuite, a d'ailleurs trouvé la force en toute fin de match de revenir à une longueur des Gardois, alors qu'il ne restait plus que quatre minutes à jouer. Portée par ses deux buteurs Quentin Minel (9 buts) et Mohammed Sanad (10), l'USAM n'a pas craqué pour autant, et l'emporte finalement de trois buts (30-27) face à cette équipe de Tremblay qui n'a toujours pas gagné. Au classement, Nantes, 4eme, devance désormais Nîmes, 5eme, qui compte deux matchs en plus que les Ligériens.

HANDBALL - LIDL STARLIGUE / 10EME JOURNEE
Vendredi 27 novembre 2020
Limoges - Ivry : 32-27
Montpellier - Dunkerque : 26-21

Samedi 28 novembre 2020
Nîmes - Tremblay : 30-27
Nantes - Cesson-Rennes : 41-21

Dimanche 29 novembre 2020
15h20 : Créteil - PSG
17h00 : Chambéry - Saint-Raphaël

Reportés 
Chartres - Aix-en-Provence
Toulouse - Istres

Vos réactions doivent respecter nos CGU.