Starligue (J9) : Tremblay freine Montpellier quand Dunkerque a cédé face au PSG

Starligue (J9) : Tremblay freine Montpellier quand Dunkerque a cédé face au PSG©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 17 novembre 2018 à 23h19

Alors que le PSG s'est tranquillement imposé face à Dunkerque, Tremblay est parvenu à tenir en échec Montpellier.

Les efforts consentis mercredi pour battre les Rhein-Neckar Löwen n'ont pas été sans conséquence pour Montpellier. En déplacement ce samedi à Tremblay pour le compte de la 9eme journée de Starligue, les joueurs de Patrice Canayer n'ont pas été en mesure d'aller chercher la victoire sur le parquet du club francilien. Pourtant, les Héraultais ont fait une entame de match intéressante avec un avantage allant jusqu'à trois buts en première période mais un but de Pedro Portela à six secondes de la pause a permis à Tremblay d'égaliser. Le deuxième acte de la rencontre a été un chassé-croisé entre les deux équipes avec les Montpelliérains qui ont pensé avoir fait le plus dur en menant de deux buts à moins de deux minutes du terme grâce à Valentin Porte mais... un penalty de Felipe Borges puis un but à sept secondes du buzzer signé Luka Sebetic ont permis à Tremblay d'arracher le match nul (24-24) pour remonter à la 8eme place du classement. Pour le MHB, ce nouveau point perdu après la défaite à Nantes lors de la 4eme journée maintient le club à la 5eme place mais l'écart avec la tête du classement passe à quatre points, de quoi rendre les espoirs d'aller chercher un nouveau titre plus illusoires.

Le PSG ne se relâche pas


Après sa démonstration de force sur le parquet de Flensburg-Handewitt, le PSG n'a pas pris son déplacement à Dunkerque à la légère. Henrik Toft Hansen a lancé le club de la Capitale dans cette rencontre où ils n'ont jamais été mené au score pendant 60 minutes. Emmenés par le Norvégien et son compatriote Sander Sagosen, les Parisiens ont très rapidement compté quatre buts d'avance mais, autour du quart d'heure de jeu, ils ont connu un moment de flottement. Tom Pelayo par deux fois et Florian Billant en ont profité pour venir tromper Thierry Omeyer coup sur coup et ramener l'USDK à une longueur. Ce à quoi les joueurs de Raul Gonzalez Gutierrez ont répondu avec... un 4-0 où Mikkel Hansen s'est mis en valeur. Deux séries qui ont gravé dans le marbre de la première période l'avantage pris par le PSG, revenu dans son vestiaire avec quatre buts d'avance. Les Dunkerquois, tout au long des 30 dernières minutes de la partie, ont tout fait pour revenir au score mais face au rouleau compresseur parisien, qui marche sur l'Europe mais pas encore tout à fait sur la Starligue, il n'y avait pas grand-chose à faire et c'est une défaite de quatre buts que l'USDK a concédé sur son parquet (23-27), résultat qui permet au PSG revient à deux points de Chambéry avec un match en retard à jouer... face à Montpellier.

HANDBALL - STARLIGUE / 9EME JOURNEE
Mercredi 14 novembre 2018
Istres - Nîmes : 23-27
Cesson-Rennes - Pontault : 22-17
Chambéry - Ivry : 24-23
Toulouse - St-Raphaël : 29-29

Jeudi 15 novembre 2018
Aix - Nantes : 25-29

Samedi 17 novembre 2018
Tremblay - Montpellier : 24-24
Dunkerque - PSG : 23-27

Vos réactions doivent respecter nos CGU.