Starligue (J7) : Nantes et Montpellier calent, Saint-Raphaël se lance

Starligue (J7) : Nantes et Montpellier calent, Saint-Raphaël se lance©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le mercredi 16 octobre 2019 à 22h57

Paris se détache en tête de la Lidl Starligue. Pour le compte de la septième journée, le champion de France en titre a battu Ivry pour continuer son sans-faute (30-24) pendant que Nantes était battu par Toulouse (26-34) et Montpellier accroché par Istres (25-25). En bas du classement, Saint-Raphaël a gagné son premier match de la saison contre le Pays d'Aix (27-25).

Après sept journées de Lidl Starligue, Paris a déjà quatre points d'avance sur son premier poursuivant. A la faveur d'une victoire acquise à Ivry dans un derby francilien, le champion de France a continué son sans-faute. Dans cette rencontre le PSG n'a jamais été inquiété. Le club de la capitale avait déjà 8 buts d'avance à la pause. Il faut dire que le jeu proposée était d'une justesse remarquable. Nedim Remili a notamment marqué 8 buts à 100% aux tirs alors que Luka Karabatic n'en a manqué que deux pour inscrire six buts. Dans les buts, Vincent Gérard n'était pas en reste avec 9 arrêts à 40%. Une performance qui permet donc aux Parisiens de faire l'écart en tête du championnat. Car dans le même temps, ni Nantes, ni Montpellier n'ont réussi à s'imposer. Le H reste deuxième à la faveur d'une meilleure différence de buts. Mais sa soirée de mercredi a été décevante avec une lourde défaite contre Toulouse (26-34). La deuxième de la saison en championnat. Nicolas Tournat (7 buts) s'est appliqué mais ce n'était pas assez face à un Fenix qui a survolé la rencontre. Luc Steins a notamment terminé avec neuf buts en neuf tirs. Un pourcentage nettement supérieur à celui d'un Kiril Lazarov dans un jour sans (1/7). Avec ce succès, Toulouse grimpe à la cinquième place du classement et se rapproche du groupe de poursuivants qui comprend également Montpellier.


Première défaite pour Montpellier, première victoire pour Saint-Raphaël

En déplacement à Istres, le MHB a arraché le match nul (25-25). Dans la dernière minute, Diego Simonet a égalisé avant que Kévin Bonnefoi repousse un tir d'Hichem Daoud à la sonnerie. Aix aussi fait partie des équipes qui prétendent au podium. Sans une défaite contre Saint-Raphaël (25-27), le PAUC aurait même pu prendre la deuxième place du classement. Mais Vid Kavticnik et les siens ont cédé face à des Varois qui gagnent là le premier match de leur saison. Un succès arraché dans une rencontre qui a été indécise jusqu'aux derniers instants. Chaque équipe a prétendu à la victoire pendant ses temps forts et a senti la défaite se rapprocher pendant ses temps faibles. C'est finalement Mihai Popescu avec trois arrêts dans les cinq dernières minutes qui a fait la différence. Grâce à cette fin de rencontre favorable, Saint-Raphaël laisse la dernière place à Créteil. L'USC n'a jamais réussi à mener face à Tremblay (23-21). Là aussi, le club victorieux peut remercier son gardien. Patrice Annonay a fait 15 arrêts à 43%. Mais Bakary Diallo et Luka Sebetic ne sont pas en reste avec deux buts en cinq secondes quand Créteil était revenu à -1. Largement battu par Chambéry (30-20), Chartres est désormais sous la menace des relégables.



STARLIGUE / 7EME JOURNEE
Mercredi 16 octobre 2019
Chambéry - Chartres : 30-20
Istres - Montpellier : 25-25
Ivry - Paris : 24-30
Nantes - Toulouse : 26-34
Tremblay - Créteil : 23-21
Aix - Saint-Raphaël : 25-27

Jeudi 17 octobre 2019
20h45 : Dunkerque-Nîmes

Vos réactions doivent respecter nos CGU.