Starligue (J26) : Le PSG gagne pour la dernière d'Omeyer et envoie Cesson-Rennes en Proligue

Starligue (J26) : Le PSG gagne pour la dernière d'Omeyer et envoie Cesson-Rennes en Proligue©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 06 juin 2019 à 22h26

La dernière journée de Starligue, marquée par le dernier match du meilleur gardien de l'histoire Thierry Omeyer a notamment vu la victoire du PSG sur le score de 29-20 contre Cesson-Rennes, qui provoque la descente du club breton en Proligue. Ivry, battu 35-30 à Istres, est sauvé.

Cette fois, c'est fini ! Après 1264 matchs et 59 trophées remportés avec Montpellier, Kiel, le PSG et bien sûr l'équipe de France (10), Thierry Omeyer est désormais retraité du handball, à 42 ans. Dans un Stade Pierre-de-Courbertin qui n'avait pas été aussi rempli depuis plus de deux ans, le meilleur gardien de l'histoire a été honoré de la plus belle des manières lors de ce PSG - Cesson-Rennes comptant pour la 26eme et dernière journée de Starligue, avec une haie d'honneur en dehors de la salle, une entrée sur le terrain triomphale, un flocage de maillot spécial pour tous les joueurs parisiens, une minute d'applaudissements à la 16eme minute (son numéro de maillot), une autre standing-ovation quand il a marqué à la 54eme minute, et une dernière lorsqu'il est sorti à quelques secondes de la fin du match. Le gardien tire une croix sur 25 ans de carrière professionnelle, et il le fait en soulevant un nouveau trophée, celui de champion de France, que le PSG avait déjà gagné sur le terrain depuis plusieurs semaines. « La journée d'aujourd'hui m'a permis de réaliser que c'était vraiment la fin. Je n'arrive pas à trouver les mots pour dire merci. L'arrivée à la salle avec la haie d'honneur des supporters... C'est tout simplement énorme. Merci à tout le monde », a déclaré le désormais ex-gardien du PSG au micro de beIN Sports. Si ce mach, remporté 29-20 en menant de la 5eme à la dernière minute, a été anecdotique pour le PSG, qui a également dit adieu à Uwe Gensheimer (10 buts, meilleur marqueur du match) et Luka Stepancic, il l'a beaucoup moins été pour Cesson-Rennes. Le club breton, présent dans l'élite depuis dix ans, avait besoin d'une victoire à Paris pour se maintenir. C'est raté. Il jouera donc en Proligue la saison prochaine avec Pontault.


Ivry reste en Starligue, Chambéry à l'arraché

Une fois la défaite de Cesson acquise, Ivry pouvait être soulagé. Malgré leur défaite 35-30 à Istres, dans un match où ils ont toujours été derrière, sans jamais être complètement largués (17-12, mt), les Franciliens de Linus Persson et Axel Cochery (6 buts chacun) joueront une saison de plus en Starligue. Les Istréens de Nicolas Boschi (8 buts) terminent juste devant eux. En haut du classement, Montpellier, assuré de terminer dauphin du PSG, a terminé la saison par une large victoire sur la lanterne rouge Pontault : 32-23 (16-11, mt), dans un match où le MHB a creusé l'écart au fur et à mesure. Melvyn Richardson termine avec 8 buts et Nikola Jukic avec 5. Troisième, Chambéry s'est imposé d'un but contre Nîmes (5eme) : 28-27 (12-12, mt), grâce à un but de Benjamin Richert à la dernière seconde sur jet de 7m (9 buts pour Quentin Minel, 8 pour Elohim Prandi). Même si son entraîneur Thierry Anti était suspendu, Nantes (4eme) lui a offert une dernière victoire en tant que coach du H, en allant s'imposer 28-25 à Dunkerque (10eme), grâce notamment à 7 buts de David Balaguer (4 pour Butto et Rahim côté nordiste). Sixième, Aix a été battu 29-24 à Toulouse (8eme) alors que les deux équipes étaient au coude-à-coude à un quart d'heure de la fin. Ferran Sole et Aymeric Minne terminent respectivement avec 8 et 10 buts. Enfin, dans un match du ventre mou, Tremblay (9eme) a pris le meilleur sur St-Raphaël (7eme) : 33-32, grâce à un but de Pedro Portela (auteur de 9 buts, contre 7 pour Adrien Dipanda) à 1'16 de la fin. La saison est donc désormais terminée, rendez-vous en septembre pour le coup d'envoi de la prochaine !

STARLIGUE / 26EME JOURNEE
Jeudi 6 juin 2019
Chambéry - Nîmes : 28-27
Dunkerque - Nantes : 25-28
Istres - Ivry : 35-30
Montpellier - Pontault : 32-23
PSG - Cesson-Rennes : 29-20
Toulouse - Aix : 29-24
Tremblay - St-Raphaël : 33-32

Vos réactions doivent respecter nos CGU.