Starligue (J22) : Montpellier profite du succès de Nîmes à Nantes

Starligue (J22) : Montpellier profite du succès de Nîmes à Nantes©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 08 mai 2019 à 22h44

Tombeur de Tremblay, Montpellier revient à hauteur de Nantes à la deuxième place de la Starligue suite à la défaite nantaise à domicile face à Nîmes. Chambéry domine Cesson-Rennes mais reste à la cinquième place.

Le PSG pourrait fêter son titre dès ce jeudi alors que la course pour la deuxième place se voit relancée lors de cette 22eme journée de Starligue. En déplacement sur le parquet de Nantes, deuxième, Nîmes est allé chercher un succès inattendu. Les Gardois ont bien entamé le match et fait la course en tête pendant le premier quart d'heure avant de voir Nantes prendre les devants et mener de quatre buts à la mi-temps malgré la perte de leur gardien Kevin Bonnefoi, exclu directement pour avoir percuté Steven George en-dehors de sa zone. Dans le début du deuxième acte, les Nantais ont maintenu l'écart avant de voir les Nîmois revenir petit à petit malgré la nervosité qui était la leur, symbolisée par l'accrochage entre O'Brien Nyateu et Elohim Prandi. Mais, en fin de compte, cet événement a été presque fondateur pour l'USAM car les Gardois n'ont plus eu le même visage. Revenu sur le parquet, Rémi Desbonnet a écœuré les attaquants nantais et permis à son équipe de revenir au score avant que Mohammad Sanad (9 buts) ne permette à Nîmes d'aller chercher la victoire (33-36). Une fin de match qui a fait exploser Thierry Anti, très critique contre les arbitres de la rencontre. Un résultat qui fait les affaires de Montpellier mais pas celles de Chambéry.

Montpellier solide face à Tremblay, Chambéry reste derrière Nîmes

Face à Tremblay, Montpellier se devait de faire le nécessaire en espérant le faux-pas de Nantes, qui est finalement arrivé. Les Héraultais n'ont pas connu de réelles difficultés face aux Franciliens. Les coéquipiers de Théophile Caussé (5 buts) et de Vincent Gérard (15 arrêts sur 39 tirs subis) n'ont pas laissé la moindre chance aux Franciliens, qui ont résisté pendant les quinze premières minutes avant de prendre un éclat avec l'écart qui a enflé pour atteindre six longueurs à la mi-temps. Les deux équipes se sont rendu coup pour coup dans la deuxième moitié de la rencontre mais, pour les coéquipiers de Genèse Bouity (5 buts) et Patrice Annonay (6 arrêts sur 22 tirs subis), le mal était déjà fait pour une victoire du MHB par six longueurs d'avance (30-24) qui permet aux Montpelliérains de revenir à égalité de points avec Nantes à quatre journées de la fin. Chambéry, pour sa part, espérait que Nantes ferait parler la hiérarchie, ce qui n'a pas été le cas. Les Savoyards, à l'issue d'un match à sens unique où ils auront eu en permanence l'avantage au score, ont largement dominé Cesson-Rennes sur le parquet du club breton. Avec un Yann Genty au-dessus des 50% d'efficacité dans le but (12 arrêts sur 22 tirs subis) et un duo Alexandre Tritta-Fahrudin Melic en forme (5 buts chacun), Chambéry s'est imposé de dix buts (18-28) mais reste à la cinquième place du classement, à seulement deux points de la deuxième place.

Dunkerque assure son maintien

L'autre équipe qui peut tirer de la satisfaction lors de cette 22eme journée, c'est bien Dunkerque. Les joueurs de l'USDK ont toujours eu la main sur le parquet d'Ivry mais sans jamais faire réellement la différence. Les coéquipiers de Baptiste Butto (11 buts) s'imposent de deux longueurs et, avec les résultats de cette soirée, sont certains de se maintenir à l'issue de la saison. Les Dunkerquois ont désormais neuf points d'avance sur Istres, premier relégable, avec huit points encore à prendre. Les Provençaux, de leur côté, se sont inclinés à domicile face à Saint-Raphaël (22-28), qui revient provisoirement à un point d'Aix, qui affronte le PSG ce jeudi. La lanterne rouge, Pontault-Combault, voit la Proligue se rapprocher toujours un peu plus à la suite de sa défaite à domicile face à Toulouse (27-30).

HANDBALL - STARLIGUE / 22EME JOURNEE
Mercredi 8 mai 2019
Istres - Saint-Raphaël : 22-28
Cesson-Rennes - Chambéry : 18-28
Ivry - Dunkerque : 28-30
Montpellier - Tremblay : 30-24
Pontault-Combault - Toulouse : 27-30
Nantes - Nîmes : 33-36

Jeudi 9 mai 2019
20h45 : Aix - PSG Handball

Vos réactions doivent respecter nos CGU.