Starligue (J18) : Facile face à Pontault-Combault, Nantes s'installe à la deuxième place

Starligue (J18) : Facile face à Pontault-Combault, Nantes s'installe à la deuxième place©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 23 mars 2019 à 19h17

Grâce à son large et facile succès face à la lanterne rouge Pontault-Combault, Nantes s'empare de la deuxième place de Starligue aux dépens de Montpellier.

Nantes s'affirme comme le plus proche rival du PSG en Starligue. Alors que Montpellier a été surpris ce mercredi sur son parquet par Ivry, les joueurs de Thierry Anti avaient une chance en or de devenir le seul dauphin du club de la Capitale face à la lanterne rouge, Pontault-Combault, dans un match décalé à ce samedi en raison du match de Ligue des Champions des Nantais perdu face à Rhein-Neckar Löwen en semaine. Si les Franciliens, rapidement menés 3-0 ont su revenir grâce à Théo Avelange Demouge (2 buts) et Bakary Diallo (2 buts), les coéquipiers de Kévin Bonnefoi (10 arrêts à 30,3% d'efficacité) n'ont jamais été menés au score et ont rapidement tué tout suspense dans cette rencontre. Deux séries de cinq buts sans en encaisser dans les 20 premières minutes de la rencontre ont rapidement fait comprendre aux Franciliens que la différence était nette entre le vice-champion d'Europe et une équipe qui n'a gagné que deux rencontres depuis le début de la saison.

Pontault-Combault n'avait pas les armes face à Nantes

Nicolas Tournat (5 buts) et Lucien Auffret (4 buts) ont été présent pour pallier un Kiril Lazarov moins en vue qu'à l'accoutumée (4 buts). Avec douze buts d'avance dès la mi-temps, les joueurs du « H » ont pu aborder la deuxième moitié du match avec sérénité. Les coéquipiers de Nikola Jukic (5 buts) ont alors su trouver plus d'espaces dans la défense nantaise pour ne s'incliner que de dix buts (34-24). Tout juste appelé en équipe de France, Robin Cantegrel n'a pas trahi le choix de Didier Dinart avec quinze arrêts (37,5% d'efficacité). Avec ce succès, Nantes est donc le seul dauphin du PSG à cinq longueurs du club de la Capitale et avec un point d'avance sur Montpellier, désormais troisième et qui devra donc lutter pour reprendre cette deuxième place.

HANDBALL - STARLIGUE / 18EME JOURNEE
Mercredi 20 mars 2019
Istres - Dunkerque : 28-23
Montpellier - Ivry : 30-32
Toulouse - Nîmes : 29-29
Tremblay - Cesson-Rennes : 32-26
Saint-Raphaël - Aix : 24-28

Jeudi 21 mars 2019
Chambéry - PSG Handball : 21-30

Samedi 23 mars 2019
Nantes - Pontault-Combault : 34-24

Vos réactions doivent respecter nos CGU.