Starligue (J17) : Le PSG n'avait pas envie de plaisanter

Starligue (J17) : Le PSG n'avait pas envie de plaisanter©Media365

Raphaël Brosse, publié le jeudi 07 mars 2019 à 22h40

Porté par un Thierry Omeyer des grands soirs, le PSG a logiquement disposé de Nantes ce jeudi (34-29). Toujours invaincus en championnat, les Parisiens se rapprochent encore un peu plus du titre.

C'est ce qui s'appelle un retour de bâton. Quelques heures avant le début du match, le community manager du HBC Nantes a taquiné le PSG sur Twitter, en faisant référence à la débâcle subie par le club de la Capitale (en football cette fois) la veille contre Manchester United (1-3). Impossible de savoir si cette petite pique était présente dans l'esprit des handballeurs parisiens au moment de débuter ma partie. Ce qui est sûr en revanche, c'est que Mikkel Hansen et ses coéquipiers n'avaient pas envie de prendre ce rendez-vous à la légère. Malgré une entame de match intéressante, les Nantais ont vite été dépassés par leurs adversaires. Surtout, les visiteurs sont tombés sur un Thierry Omeyer en état de grâce (14 arrêts).

Le PSG a compté jusqu'à 11 buts d'avance

Tandis que leur gardien multipliait les parades, les hommes de Raul Gonzalez activaient le mode rouleau compresseur et creusaient un écart de plus en plus conséquent au score. Dans le sillage de Luka Stepancic (9 buts) et d'Uwe Gensheimer (6 buts), les locaux ont même compté jusqu'à onze buts d'avance (31-20), avant de lâcher un peu de lest dans le dernier quart d'heure. Le « H » a pu limiter la casse, mais le mal était déjà fait. La défaite, quant à elle, était inéluctable (34-29).

Luka Karabatic : « Nous voulions frapper un grand coup »

« Nous avons poussé du début à la fin et ils ont craqué petit à petit, a analysé Luka Karabatic au micro de beIN Sports après la rencontre. Nous avons maintenu le pied sur l'accélérateur en deuxième période, et ils ont fini par plier à +10 pour nous. C'était un match très abouti, sans doute l'une de nos meilleures prestations cette saison. Nous voulions frapper un grand coup, mais rien n'est terminé pour le titre. » Le pivot français a raison de se montrer prudent. Il faut toutefois se rendre à l'évidence : avec quatre points d'avance sur Montpellier et cinq sur Nantes, le PSG - toujours invaincu en championnat cette saison - a fait un réel pas vers le titre.




HANDBALL - STARLIGUE / 17EME JOURNEE
Mercredi 6 mars 2019
Dunkerque - Toulouse : 22-28
Nîmes - Tremblay : 32-26
Ivry - Chambéry : 22-32
Pontault-Combault - Saint-Raphaël : 27-32
Aix-en-Provence - Montpellier : 19-23

Jeudi 7 mars 2019
PSG - HBC Nantes : 34-29

Jeudi 14 mars 2019
20h30 : Cesson-Rennes - Istres

Vos réactions doivent respecter nos CGU.