Starligue (J16) : Paris et Montpellier gardent le rythme

Starligue (J16) : Paris et Montpellier gardent le rythme©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le mercredi 27 février 2019 à 22h35

Les favoris ont été en réussite ce mercredi soir. Le PSG à Tremblay (23-34), Montpellier à Saint-Raphaël (23-34) et Chambéry contre Pontault-Combault (28-18) se sont largement imposés. Ils mettent la pression sur Nantes qui ne jouera que samedi.

Alors que les favoris affrontaient des équipes de seconde partie de classement, ils ont fait respecter la logique. A Tremblay, le PSG Handball a livré un match sérieux pour se défaire d'une équipe accrocheuse en première période. Menés à la pause (13-12), les Parisiens ont accéléré au retour des vestiaires pour terminer avec un avantage de onze buts. Le talent des vedettes Sagosen (8 buts) et Gensheimer (6 buts) a finalement fait la différence pour offrir un large succès au leader de la Lidl Starligue. Montpellier n'a pas eu beaucoup plus de problèmes pour triompher de Saint-Raphaël (24-32) et suivre le rythme du club de la capitale. Face à une équipe désorganisée et très vite résignée, les Héraultais ont répété leurs gammes avant un match décisif samedi en Ligue des Champions. Les partenaires de Melvyn Richardson (8 buts) ont plié la rencontre très rapidement avec un avantage de 5 buts après un quart d'heure de jeu. Quinze minutes plus tard, l'écart avait presque doublé : 19-10 à la mi-temps. Le MHB prend provisoirement la deuxième place aux Nantais qui ne joueront en championnat que ce week-end. Le H aura l'obligation de faire un résultat contre Ivry car Chambéry n'est qu'à trois points. Grâce à un très solide Yann Genty dans les buts (17 arrêts), les Savoyards ont opposé une défense de fer à Pontault-Combault (28-18). Suffisant pour s'offrir un large succès contre un relégable.

Istres se rebiffe

Lanterne rouge du championnat, Istres a remporté son premier match de la saison contre le Pays d'Aix (25-24). Les Sudistes étaient pourtant menés de six buts jusqu'à la 36eme minute. Mais 25 dernières minutes de haute-volée ont permis aux hommes de Gilles Derot de renverser la situation pour goûter à la victoire dans l'élite. Junior Tuzolana a notamment marqué cinq buts à 83% au tir pour faire la différence. Il a été l'auteur des cinq dernières réalisations de son équipe dont le penalty de la victoire à dix secondes du terme. Une performance incroyable qui préserve l'espoir d'un maintien en Provence. Dans le bas de tableau toujours, Toulouse et Cesson-Rennes s'affrontaient dans un match entre le dixième et le onzième. Dans ce duel direct, c'est le mieux classé qui s'est imposé pour prendre le large (36-26). Philippe Gardent a pu compter sur une belle performance collective pour glaner ce succès et s'offrir le droit de regarder plus haut.

HANDBALL - STARLIGUE / 16EME JOURNEE
Mercredi 27 février 2019 :
Istres - Aix : 25-24
Chambéry - Pontault-Combault : 28-18
Toulouse - Cesson-Rennes : 36-26
Tremblay - PSG Handball : 23-34
St Raphaël - Montpellier : 24-32
Jeudi 28 février 2019 :
Nîmes - Dunkerque à 20h45
Samedi 2 mars 2019 :
Nantes - Ivry à 20h30

Vos réactions doivent respecter nos CGU.