Starligue (J12) : Montpellier renversant !

Starligue (J12) : Montpellier renversant !©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 06 décembre 2018 à 22h23

Mené 14-10 par St-Raphaël après 24 minutes, Montpellier est finalement parvenu à s'imposer 30-26 à domicile lors de la 12eme journée de Starligue. Le MHB fait donc le trou avec les Varois pour former un véritable Top 5 en haut de classement, mais il a perdu Diego Simonet.

Il y a le Top 5 et les autres cette année en Starligue. Le futur champion de France se trouve à coup sûr dans le groupe formé de Nantes (22pts), du PSG (21pts), de Montpellier (19pts), de Chambéry (19pts) et de Nantes (19pts). Le MHB a en effet repoussé le premier poursuivant, St-Raphaël, à sept points, en s'imposant 30-26 ce jeudi en clôture de la 12eme journée. Pourtant, la victoire a été longue à se dessiner pour le champion d'Europe en titre, qui a mis près d'une mi-temps à entrer dans son match. Après 24 minutes, les Varois de Daniel Sarmiento (6 buts) menaient en effet 14-10, bien aidés par un gardien montpelliérain en galère (14% d'arrêts pour Nikola Portner). Mais Vincent Gérard est ensuite entré dans les cages héraultaises, et a fait beaucoup de bien à son équipe, qui a égalisé (15-15) juste après la mi-temps. Bien aidé par les pertes de balles varoises (18 au total), Montpellier a pu prendre le large petit à petit (24-18, 28-23...), dans le sillage d'un énorme Vid Kavticnik, auteur de 14 buts (sur 17 tirs), son record en Starligue, et s'imposer. Mais le point de cette soirée restera la blessure de Diego Simonet, qui revenait d'une blessure aux ischio-jambiers, et qui a dû brutalement stopper sa course à la 33eme minute, touché à la cuisse droite. Victime d'une déchirure et sorti du terrain en pleurs, l'Argentin ne devrait plus rejouer en 2018.

Et maintenant, le PSG !


"Montpellier s'est nourri de nos pertes de balles. En début de deuxième mi-temps, Vincent (Gérard) nous a fait mal. Ils ont été meilleurs que nous, il n'y a rien à dire", reconnait Adrien Dipanda au micro de beIN Sports. "On a eu un gros temps fort où on a su concrétiser. A nous de mettre les ingrédients pour ne plus commencer les matchs en mode diesel. Il va falloir qu'on arrive à gagner en stabilité défensive dès les débuts de matchs", expliquait de son côté Vincent Gérard, auteur de 35% d'arrêts de jeudi. Des recommandations à mettre en application dès ce dimanche, puisque Montpellier reçoit le PSG en match en retard. Une défaite mettrait déjà les Héraultais à quatre points des Parisiens (qui passeraient alors devant Nantes pour prendre la tête du championnat). Autant dire qu'elle est presque interdite...

HANDBALL - STARLIGUE / 12EME JOURNEE
Mercredi 5 décembre 2018
Istres - Toulouse : 22-27
Nîmes - HBC Nantes : 25-30
Cesson-Rennes - Aix-en-Provence : 21-28
Ivry - Tremblay : 28-28
Pontault-Combault - Dunkerque : 28-27
Paris-SG - Chambéry : 26-22

Jeudi 6 décembre 2018
Montpellier - Saint-Raphaël : 30-26

Vos réactions doivent respecter nos CGU.