Starligue (J11) : Saint-Raphaël lourdement battu par Nantes, Montpellier prend le meilleur sur Chambéry

Starligue (J11) : Saint-Raphaël lourdement battu par Nantes, Montpellier prend le meilleur sur Chambéry©Media365

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 29 novembre 2018 à 23h08

Saint-Raphaël a résisté avant de céder sur son parquet face à Nantes qui, grâce à la défaite de Chambéry face à Montpellier, prend la tête de la Starligue.

Il y a du changement au sommet de la Starligue ! Pour conclure la 11eme journée du championnat, l'affiche longtemps appelée le « Classique » entre Chambéry et Montpellier a offert quelques moments de suspense avant que Montpellier accélère. Dès les premiers instants de la rencontre, les Chambériens ont pris le contrôle de la rencontre et ont compté jusqu'à cinq buts d'avance après 23 minutes de jeu grâce notamment à Johannes Marescot et Fahruddin Melic. Mais, piqués au vif, les champions d'Europe en titre ont su réagir avec un 4-0 immédiat pour revenir à une longueur au retour des vestiaires.

Montpellier a pris la mesure de Chambéry, qui perd son trône


Le début de deuxième période a été indécis, les deux équipes se sont lancées dans un chassé-croisé jusqu'à une panne offensive longue de huit minutes pour Chambéry. Incapables de mettre en difficulté Vincent Gérard, les Chambériens ont pris la foudre face à Melvynn Richardson ou Jonas Truchanovicius, qui ont permis au MHB de compter cinq buts d'avance à l'entame des dix dernières minutes de la rencontre. Réduits à nouveau au silence, les joueurs de Chambéry ont vu les Héraultais prendre une peu plus le large en fin de match pour s'imposer de sept longueurs (22-29). Avec cette victoire, Montpellier revient à la cinquième place avec trois points de retard sur le nouveau leader, Nantes, qui bénéficie de cette défaite de Chambéry pour s'installer au sommet du classement.

Nantes corrige sévèrement Saint-Raphaël


Nantes a nettement répondu au PSG. Vainqueur sans coup férir de Cesson-Rennes ce mercredi, le club de la Capitale a vu son message bien reçu par le « H ». En déplacement ce jeudi sur le parquet de Saint-Raphaël, les joueurs de Thierry Anti ont mis quasiment vingt minutes à prendre la mesure de leur adversaire du soir. Emmenés notamment par Arthur Vigneron (4 buts à 80% de réussite) et Daniel Sarmiento (5 buts à 62,5% de réussite), les Varois ont résisté autant qu'ils ont pu face au vice-champion d'Europe. La solidité des deux défenses a été démontrée par une période de sept minutes sans qu'aucune des deux équipes ne parvienne à tromper l'autre.

Saint-Raphaël a craqué face à Nantes


Mais c'est dans la foulée que les coéquipiers d'un Cyril Dumoulin des grands soirs (12 arrêts à 33,33% d'efficacité), et même auteur d'un but dans la cage vide, ont mis un grand coup d'accélérateur pour terminer le premier acte avec trois buts d'avance. Un écart qui s'est d'abord stabilisé en début de deuxième période avant d'enfler petit à petit sous l'impulsion de David Balaguer (7 buts à 100% de réussite), venu pallier le match manqué de Kiril Lazarov (2 échecs au tir). Nantes, à l'issue des 60 minutes, s'impose de cinq longueurs (24-29) et prend très provisoirement la tête du championnat, dans l'attente du résultat de Chambéry face à Montpellier.

HANDBALL - STARLIGUE / 11EME JOURNEE
Mercredi 28 novembre 2018
Dunkerque - Nîmes : 25-27
Aix - Istres : 27-26
Cesson-Rennes - PSG Handball : 19-29
Toulouse - Ivry : 29-25
Tremblay - Pontault-Combault : 25-24

Jeudi 29 novembre 2018
Saint-Raphaël - Nantes : 24-29
Chambéry - Montpellier : 22-29

Vos réactions doivent respecter nos CGU.