Starligue (J1) : Une reprise en douceur pour le PSG et Nantes

Starligue (J1) : Une reprise en douceur pour le PSG et Nantes©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 05 septembre 2018 à 22h21

Le PSG et Nantes se sont facilement imposés lors de la 1ere journée de Starligue ce mercredi, en battant respectivement les Franciliens Ivry et Pontault-Combault. St-Raphaël a en revanche été battu a domicile par Nîmes.

Aucun problème pour le PSG en ouverture de la saison de Starligue ! Le quadruple tenant du trophée entamait la défense de son titre par l'un des nombreux derbys franciliens de la saison (6 au total), contre Ivry. Et les Parisiens, encore en rodage avec leur nouvel entraîneur et quatrièmes du Trophée des Champions le week-end dernier, se sont facilement imposés 38-21 (17-11, mt) à Coubertin. Dans ce match à sens unique, Uwe Gensheimer a été diabolique, avec 10 buts, tout comme Thierry Omeyer, avec 48% d'arrêts. A voir si Montpellier, le vice-champion, sera capable de répondre du tac au tac jeudi contre Aix-en-Provence... Derrière les deux favoris Paris et Montpellier, Nantes aura une fois de plus son mot à dire, et les Nantais ont démarré la saison en douceur, en allant s'imposer 32-22 chez le promu Pontault-Combault. Le H a débuté le match en marquant les quatre premiers buts de la partie. Après ce départ raté, les joueurs de Seine-et-Marne n'ont jamais réussi à revenir, se retrouvant menés 21-12 à la mi-temps. Les Nantais ont baissé le rythme après la pause, la victoire étant déjà quasi-acquise. Nicolas Tournat (6 buts) et Cyril Dumoulin (42% d'arrêts) ont été les hommes du match côté nantais.

St-Raphaël tombe à domicile


Le quatrième de la saison passée, St-Raphaël, a en revanche mal commencé la saison, avec une défaite à domicile contre Nîmes : 25-26 (13-16, mt). Le score était de 24-24 à quatre minutes de la fin, mais les Nîmois de Mohammad Hisham Sanad (10 buts) ont ensuite pris un avantage de deux buts, grâce à un Kung fu. Les 6 buts de Raphaël Caucheteux n'ont pas suffi aux Varois. Le seul match nul de la soirée s'est déroulé à Dunkerque, où l'USDK a été tenu en échec par Istres (23-23, 11-10, mt). Haniel Langaro a marqué 6 buts pour les Nordistes et Erwin Feuchtmann 7 pour les Provençaux. Dans des matchs entre équipes ayant fini en milieu de tableau la saison passée, Tremblay est allé gagner 30-26 à Cesson-Rennes (14-12, mt), avec notamment 6 buts de Luc Steins, et Chambéry est allé battre Toulouse 30-28 (14-13, mt) grâce à 7 buts d'Alexandre Tritta.

STARLIGUE / 1ERE JOURNEE
Mercredi 5 septembre 2018
Dunkerque - Istres : 23-23
St-Raphaël - Nîmes : 25-26
Cesson-Rennes - Tremblay : 26-30
Toulouse - Chambéry : 28-30
Pontault-Combault - Nantes : 22-32
PSG - Ivry : 38-21

Jeudi 6 septembre 2018
20h45 : Montpellier - Aix

Vos réactions doivent respecter nos CGU.