Starligue (9eme journée) : La superbe aventure continue pour Nîmes, vainqueur à Toulouse à l'arraché

Starligue (9eme journée) : La superbe aventure continue pour Nîmes, vainqueur à Toulouse à l'arraché©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 16 novembre 2017 à 22h49

L'exceptionnelle épopée de Nîmes, cette saison en Starligue, continue. Repassés à la troisième place mercredi soir après le large succès du PSG face à Cesson-Rennes, ces incroyables Nîmois ont retrouvé leur deuxième place jeudi en clôture de la 9eme journée du championnat en arrachant la victoire chez le quatrième Toulouse (29-27) lors d'un match au dénouement inimaginable et fatal au Fenix, pourtant encore à hauteur du surprenant dauphin de Montpellier à 48 secondes de la fin.

L'exceptionnelle parcours de Nîmes, cette saison en Starligue, continue. Repassés à la troisième place mercredi soir après le large succès du PSG face à Cesson-Rennes, les incroyables Nîmois ont retrouvé leur deuxième place jeudi en clôture de la 9eme journée en arrachant la victoire chez le quatrième Toulouse (29-27). La fin du match a été mouvementée mais fatale au Fenix, pourtant encore à hauteur du surprenant dauphin de Montpellier à 48 secondes de la fin. Juste avant que l'entraîneur nîmois Franck Maurice ne soit obligé de prendre un temps mort, Pierrick Chelle (meilleur marqueur toulousain avec Nemanja Ilic, 5 buts également) avait en effet remis les deux équipes à égalité, maintenant ainsi l'espoir des hommes de Philippe Gardent de devenir la deuxième équipe à faire tomber ces terribles hommes en vert.
L'artificier Prandi a encore frappé
Mais alors que les minutes précédentes avait tourné à un face à face superbe entre les deux gardiens Yassine Idrissi (13 arrêts), côté toulousain, et Rémi Desbonnet (10 arrêts), pour Nîmes, prenant tous deux le pas sur les attaquants, Elohim Prandi n'a pas tremblé à la sortie du temps mort et a remis son équipe devant au meilleur moment sur un coup de canon dont le fils de l'ancien international Raoul Prandi a le secret. « Je suis arrivé pleine vitesse, lancé, je n'ai pas réfléchi et j'ai envoyé », avouait ensuite le petit prodige nîmois, qui ne pouvait pas savoir sur le coup que l'action suivante (et dernière action) verrait son équipier Nyateu intercepter un ballon toulousain et aller marquer le but de la victoire (29-27). Une fin de match folle, au même titre que cette Green Team - septième succès consécutif (huit victoires pour une seule défaite) - qui avait provoqué un petit séisme en faisant chuter le PSG et prend visiblement un malin plaisir à continuer de surprendre tout le monde. Quant aux Toulousains, c'est leur première défaite après cinq succès de suite.



HANDBALL - STARLIGUE / 9EME JOURNEE
Dimanche 12 novembre 2017
Aix - Dunkerque : 27-32

Mercredi 15 novembre 2017
Chambéry - Tremblay : 33-29
Saint-Raphael - Ivry : 35-25
Massy - Montpellier : 15-21
Nantes - Saran : 31-29
Paris - Cesson-Rennes : 32-25

Jeudi 16 novembre 2017
Toulouse - Nîmes : 27-29

Vos réactions doivent respecter nos CGU.