Quand Dinart perd son calme

Quand Dinart perd son calme©Media365

Paul Rouget : publié le lundi 13 janvier 2020 à 16h31

Présent en conférence de presse lundi, au lendemain de l'élimination prématurée des Bleus à l'Euro, le très contesté sélectionneur tricolore Didier Dinart est apparu très tendu en conférence de presse.


Tendu, Dinier Dinart... Conforté par par Joël Delplanque, le président de la FFH (Fédération française de handball), malgré la débâcle à l'Euro des Bleus, qui n'avaient plus connu pareille désillusion dans une compétition internationale depuis 42 ans, le sélectionneur tricolore s'est présenté devant la presse lundi, au lendemain de la défaite éliminatoire de ses hommes face à la Norvège (28-26), deux jours après leur revers inaugural contre le Portugal (28-25).

Un Dinart qui n'a visiblement pas apprécié les (nombreuses) critiques dont il a pu faire l'objet. Et qui est apparu très agacé lorsqu'un journaliste de beIN Sports, qui n'avait déjà pas hésité à lui poser les questions qui fâchent quelques minutes après la défaite de la veille, a voulu le filmer lors de cette conférence de presse. L'ancien pivot, qui ne voulait apparemment pas que son interlocuteur diffuse la conférence de presse en direct, a alors repoussé son téléphone de la main, lui intimant de ne pas filmer. "Bah pose-le alors", a-t-il ainsi lâché.

Après les explications du journaliste, ce dernier a pu finalement continuer à filmer. Et Dinart s'est calmé, et a appelé à plus de "réflexion. On est plus dans l'émotion là. Il faut se calmer et analyser les choses." Pour obtenir une analyse plus précise du jeu des Bleus, il faudra en revanche repasser, Dinart estimant qu'il faudrait pour cela se "mettre à la place des techniciens, au cœur du groupe. Vous ne savez pas le fonctionnement qu'on peut avoir." Circulez, y'a rien à voir...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.