PSG : L'amertume de Karabatic

PSG : L'amertume de Karabatic©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 20 mai 2022 à 10h40

Après la cruelle élimination du PSG à Kiel en quarts de finale de la Ligue des champions, Nikola Karabatic a fait part de son désarroi, et évoqué ce qu'il avait manqué aux Parisiens.



Quelle déception... Au lendemain de l'élimination de Montpellier, par Kielce, en quarts de finale de la Ligue des champions, le PSG s'est arrêté au même stade de la compétition jeudi soir. Après avoir concédé le nul contre Kiel lors du match aller à Coubertin huit jours plus tôt (30-30), les joueurs de la capitale, qui menaient 19-17 à la pause, se sont finalement inclinés d'un souffle en Allemagne (32-33), alors qu'un match nul avec plus de 30 buts inscrits leur aurait permis de se qualifier pour le Final Four de Cologne...

"On aurait pu mieux faire tactiquement"

Une nouvelle et énorme déception européenne pour le PSG, qui a atteint la finale de la Ligue des champions en 2017 et terminé à la troisième place à quatre reprises (2016, 2018, 2020 et 2021). "On avait l'opportunité de passer, mais on n'a pas bien géré des ballons importants en seconde période. Et je pense qu'on aurait pu mieux faire tactiquement", a ensuite regretté Nikola Karabatic, qui est également revenu sur ce "bon match" des Parisiens, "particulièrement en première période. On a bien répondu au bon match de Kiel la semaine dernière à Paris. On a dominé, mais on a raté des tirs faciles en début de seconde période."


Et ce début de seconde période a vraiment tout changé, et inversé la dynamique de la rencontre, puisque Kiel a infligé aux visiteurs un cinglant 7-2, alors que Niklas Landin Jacobsen ne laissait passer plus aucun tir parisien. Une "grosse désillusion" pour l'entraîneur du PSG, Raul Gonzalez, qui a insisté sur les nombreux "efforts" de ses joueurs, orphelins de Mikkel Hansen. "C'est la vie...", a conclu le technicien espagnol, forcément abattu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.