PSG - Kiel : La chute d'un supporter retarde le coup d'envoi, trois blessés

PSG - Kiel : La chute d'un supporter retarde le coup d'envoi, trois blessés©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 11 mai 2022 à 23h50

Un photographe aurait la jambe cassée, après l'incident rarissime qui a occasionné le décalage du coup d'envoi du match entre le Paris Saint-Germain et Kiel, mercredi soir en quarts de finale aller de Ligue des champions (30-30).



Le début de match entre le Paris Saint-Germain et Kiel a été reporté d'un quart d'heure à cause de la chute d'un supporter en provenance de la tribune, directement sur deux photographes situés en contrebas, au niveau du terrain. Le club de la capitale a rapidement donné des nouvelles rassurantes : "Les trois blessés ont immédiatement été pris en charge par le staff médical du club ainsi que l'équipe de médecins en charge de la surveillance sanitaire de la compétition, avant d'être évacués vers l'hôpital le plus proche pour y effectuer un bilan complet. Leur pronostic vital n'est pas engagé. Le PSG souhaite un prompt rétablissement aux trois personnes accidentées et suivra avec attention l'évolution de leur état de santé dans les jours à venir."

Gonzalez Gutierrez "espère que tout le monde va bien"

D'après L'Equipe, le supporter a chuté d'environ cinq mètres dans la salle de Coubertin (seizième arrondissement de Paris). Les trois blessés sont toujours restés conscients et l'un des photographes aurait une jambe cassée. Jean-Claude Blanc ainsi que Thierry Omeyer, respectivement directeur général délégué et manager général, sont vite venus aux nouvelles, tandis que les joueurs ont forcément été perturbés et ont également dû décaler leur échauffement.


Le Collectif Ultras Paris (CUP) est présent aux matchs du PSG depuis un certain temps et assure une ambiance rare pour des matchs de handball. Sander Sagosen, star adverse depuis cette saison, s'est dit après la rencontre "ravi de revenir à Paris". "On espère que tout le monde va bien, on est désolés de ce genre d'incident", conclut le coach parisien Raul Gonzalez Gutierrez. Nedim Remili, dans la foulée, a prononcé le même message.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.