PSG Handball : Gérard revient sur la défaite historique du club

PSG Handball : Gérard revient sur la défaite historique du club©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le lundi 26 avril 2021 à 16h50

Invaincu depuis mai 2019 en Lidl Starligue, le PSG Handball a vu sa magnifique série prendre fin dimanche contre Nantes à domicile (24-25). Vincent Gérard, le gardien parisien, est revenu sur cette défaite historique des siens.



Fin de séries pour le PSG Handball. Intouchable en France depuis mai 2019, et un défaite à Saint-Raphaël (33-31), et dans leur salle depuis juin 2017, et une défaite déjà contre Nantes (37-38), les Parisiens ont chuté dimanche contre le « H » (24-25), lors de la 24eme journée de Lidl Starligue. « Au bout d'un quart d'heure, on perd un peu le fil. On a tellement l'habitude de gagner tous les matchs, du moins en championnat, que c'est à la fois surprenant et très décevant. On avait à coeur de marquer l'histoire. A nous de finir ce championnat de la meilleure des façons, en allant chercher le titre le plus tôt possible. Nous avons quatre points d'avance sur Montpellier (six en réalité mais le MHB compte un match en moins, ndlr) et un goal-average favorable, il n'y a donc pas du tout péril en le demeure. Il ne faut pas s'affoler sur le classement, mais plutôt sur nos échecs aux tirs qui sont peut-être quelque chose d'un peu récurrent. Il faudra revoir le match, mais j'ai pourtant l'impression qu'on a su trouver des positions de shoot qui n'étaient pas pourries. On n'a pas l'habitude de rater autant. C'était un jour sans », a notamment reconnu Vincent Gérard, à l'issue du match.

« Il faut rendre hommage à Nantes »

« Vous savez, je me souviens d'une année où j'avais effectué 20 arrêts contre Saint-Raphaël. A la dernière seconde, j'avais encaissé un but du milieu de terrain et nous avions perdu d'un but. Là, c'est vraiment frustrant... Aujourd'hui, il faut rendre hommage à Nantes, qui a très bien joué, avec un très bon gardien (15 arrêts à 41 % pour Emil Nielsen, ndlr). Je ne pense pas qu'il y avait de la décompression de notre part après notre victoire face à Montpellier, a par la suite confié le gardien du PSG Handball, interrogé sur le sujet par L'Equipe. Mais il arrive parfois que l'adversaire prenne le dessus sur nous. Donc, bravo aux Nantais. Maintenant, on va se tourner vers l'équipe de France. Simplement, je ne prendrai pas Aymeric Minne (auteur de quatre buts, ndlr) dans le taxi pour la maison du handball (sourires). » Après la trêve internationale, les Parisiens auront sans doute à coeur de rectifier le tir, le 8 mai lors de la prochaine journée du championnat de France. Limoges est prévenu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.