PSG : Gensheimer s'en va !

PSG : Gensheimer s'en va !©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 30 janvier 2019 à 11h37

Après trois saisons passées au PSG, Uwe Gensheimer (32 ans), arrivé en octobre 2015 en provenance de Mannheim, retrouvera le championnat allemand et les Rhein-Neckar Löwen la saison prochaine. L'ailier gauche élu meilleur buteur de Starligue en 2017 a signé un contrat de trois ans en faveur de son club de toujours, qu'il rejoindra cet été.

C'était dans l'air, c'est désormais officiel. Arrivé dans la Capitale en provenance d'Allemagne il y a trois ans alors que Kiel et le FC Barcelone lui faisaient les yeux doux, Uwe Gensheimer (32 ans) retourne à la case départ. La presse allemande a confirmé ce mercredi que l'ailier gauche du PSG retrouverait bien le championnat allemand et sa ville natale de Mannheim dès la saison prochaine. Et pour cause. Comme relayé par les Rhein-Neckar Löwen sur leur compte twitter puis ensuite lors d'une conférence de presse organisée spécialement pour l'occasion, Gensheimer a signé en début de semaine un contrat de trois saisons en faveur du club de Mannheim, qu'il avait quitté durant l'été 2016 pour relever le challenge proposé par le Paris Saint-Germain et où il a évolué pendant treize ans. L'international allemand battu dimanche dernier au buzzer (26-25, but de son coéquipier au PSG Nikola Karabatic) par l'équipe de France pour la médaille de bronze lors de la petite finale du Championnat du Monde 2019 co-organisé par le Danemark mais aussi l'Allemagne avait deux possibilités : ou prolonger son contrat à Paris avec l'éventualité d'y terminer sa carrière, ou quitter le quadruple champion de France en titre, sachant qu'une seule destination pouvait pousser Gensheimer à partir : Mannheim. Après le départ en 2016 de l'ancienne idole du club, tout juste auréolé de son premier titre de champion d'Allemagne, le directeur sportif de l'époque avait déjà immédiatement à l'esprit de faire revenir l'actuel ailier gauche parisien chez lui.


Le sacre en Ligue des Champions avant de quitter le PSG pour Gensheimer ?



Certes, Mannheim ne pouvait pas s'aligner sur le salaire que touche actuellement l'international allemand en France. Mais l'appel de ses terres, de sa maison, a été plus fort que tout pour celui qui avait été élu meilleur joueur de Bundesliga pendant quatre ans, entre 2011 et 2014, et a accumulé les distinctions personnelles également en France, avec en point d'orgue le titre de meilleur buteur de Starligue il y a deux ans (167 buts) et celui de meilleur joueur à son poste un an plus tôt. A Paris, Gensheimer, qui tourne cette saison à 4,27 buts par match en championnat (pour un total de 47 buts marqués cette saison à ce jour), a également atteint des sommets collectivement parlant. Depuis qu'il défend les couleurs du meilleur club en France, le médaillé de bronze des Jeux de Rio avec la Mannschaft en 2016 a gagné tout ce qu'il était possible de gagner à l'échelon national : la Coupe de la Ligue, deux fois (2017 et 2018), la Coupe de France, une fois (2018), ainsi que deux titres de champion (2017 et 2018). Seule la Ligue des Champions manque encore au palmarès de celui qui avait remporté la Coupe de l'EHF durant ses années passées à Mannheim. Finaliste il y a deux ans avec le PSG, demi-finaliste la saison dernière, le joueur aux 170 sélections en équipe nationale n'a pas dit son dernier mot pour autant, dans la mesure où les Parisiens sont toujours en course et peuvent de nouveau rêver cette année d'aller chercher le Graal. Que Paris et Gensheimer grimpent sur le toit de l'Europe ou pas, il sera ensuite temps pour l'Allemand de tourner la page parisienne et de reprendre une histoire qu'il connaît par coeur. Mais dont il a peut-être la sensation de ne pas avoir encore écrit tous les chapitres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.