Préparation Mondial 2019 : Les Bleus faciles contre la Slovénie

Préparation Mondial 2019 : Les Bleus faciles contre la Slovénie©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 05 janvier 2019 à 20h15

Pour leur premier match de préparation à cinq jours du coup d'envoi du Mondial 2019 en Allemagne, le 10 janvier prochain, les Bleus n'ont connu aucune difficulté contre une faible équipe de Slovénie (34-25), ce samedi à Rouen. La France retrouvera les Slovènes, lundi soir toujours à Rouen, à la veille pour Didier Dinart de dévoiler sa liste.

Les Bleus déroulent pour leur premier match de préparation. Opposée à cette même et faible équipe de Slovénie qu'ils retrouveront lundi soir (19h00), toujours sur le parquet de la Kindarena, l'équipe de France n'a pas fait de détails face aux Slovènes (34-25), ce samedi à Rouen. Sans deux des leaders des Experts Adrien Dipanda et Luc Abalo, qui ont tous deux assistés à la rencontre depuis les tribunes de la magnifique salle rouennaise, les hommes de Didier Dinart, qui dévoilera sa liste définitive mardi prochain, ont rapidement distancé ces Slovènes qui ne participeront pas au Mondial 2019 co-organisé par l'Allemagne et le Danemark mais avaient terminé troisième de la précédente édition après s'être inclinés en demi-finales face aux... Français (31-25). Ce soir-là, Nikola Karabatic et ses coéquipiers, sacrés trois jours plus tard sur leurs terres, avaient souffert pour se défaire de leur coriace adversaire.

Dinart : "Il n'y a rien de déterminé"

Samedi, cela n'a pas été le cas, avec une très nette avance pour les Bleus à la pause (18-11) et même un avantage de +11 un peu plus tard qui a permis au sélectionneur français de procéder à une large revue d'effectif dont a notamment profité le massif pivot de Nantes Nicolas Tournat pour s'illustrer (cinq buts, trois pour Melvyn Richardson), avant que le relâchement des champions du monde en fin de match ne permette à la Slovénie de se rapprocher légèrement. La France se jaugera de nouveau face aux Slovènes lundi soir à Rouen. Le lendemain, Didier Dinart annoncera sa liste définitive, après avoir au préalable enlevé quatre noms de l'effectif actuel. « Il n'y a rien de déterminé. A tous les postes, il y a de la rotation. La date fatidique arrive, c'est le mauvais moment pour l'entraîneur. Il y a des gamins qui se sacrifient et il faut quand même les écarter alors qu'ils n'ont pas démérité, mais ça fait partie du boulot », a rappelé l'unique décideur samedi après cette large victoire parfaite pour le moral des troupes à cinq jours du coup d'envoi du Mondial. Le compte à rebours est lancé. Sur tous les plans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.