Prandi, le Mbappé du handball ?

Prandi, le Mbappé du handball ?©Media365

Paul Rouget : publié le jeudi 09 janvier 2020 à 12h00

Le très prometteur Elohim Prandi (21 ans), qui va disputer lors de l'Euro sa première grande compétition avec les Bleus, veut s'inspirer de son ami d'enfance, un certain Kylian Mbappé.


Pour sa première sélection en équipe de France, en octobre dernier au Danemark, Elohim Prandi avait été auteur d'une entrée remarquée, marquant deux buts lors de cette victoire 31-27 des Bleus. A 21 ans, l'ambitieux prodige nîmois (1m93, 96kg), qui rejoindra le PSG la saison prochaine, n'a pas eu besoin de temps d'adaptation, lui qui gravit les différents échelons avec une facilité déconcertante.

Fils de l'ex-international Raoul Prandi et de Mézuela Servier, ancienne capitaine de l'équipe de France, il compte déjà deux titres de champion du monde à son actif, en U19 et en U21, et ne compte évidemment pas s'arrêter là. Avant cette première cape, il avait d'ailleurs annoncé son objectif : devenir le meilleur joueur du monde. "C'est sorti un peu fort. Je travaille pour, mais j'en suis encore loin, avoue-t-il aujourd'hui au JDD. Je suis un cadre très performant de mon équipe, mais sans expérience en Ligue des champions. On m'identifie comme la possibilité d'un grand joueur mais il me reste le plus gros du chemin."

"Ce n'est pas être prétentieux"

L'arrière gauche de Nîmes, qui avait effectué ses débuts en professionnel avec Ivry en 2016, alors qu'il n'était pas encore majeur, a déjà inscrit 306 buts dans le championnat de France, dont 72 cette saison. Ce qui en fait le quatrième meilleur buteur de l'élite. Et dans le champ, Prandi, qui ne tire habituellement pas les penaltys, est tout simplement le meilleur marqueur de Starligue avec 71 réalisations. Un sens du but qui n'est pas sans rappeler celui de l'un de ses amis d'enfance : Kylian Mbappé.


"C'est quelqu'un que je connais depuis longtemps, confie-t-il à RMC. En termes sportifs, il a été bien plus en avance que moi parce que le foot permet de montrer ses qualités plus rapidement. Le handball est plus complexe à ce niveau-là. Il a été champion du monde, il a pesé dans beaucoup de rencontres comme un ancien, un cadre. On a envie de réitérer, de prendre exemple d'un côté. Ce qu'il fait, c'est digne des plus grands footballeurs, et moi je veux faire partie des meilleurs. Ce n'est pas être prétentieux, mais c'est de l'ambition." Et de l'ambition, celui qui s'apprête à disputer, lors de l'Euro (du 9 au 26 janvier), sa première grande compétition avec les A n'en manque vraiment pas...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.