Mondial 2021 (H) : G.Gille/" Un moment un peu charnière de ce Mondial "

Mondial 2021 (H) : G.Gille/" Un moment un peu charnière de ce Mondial "©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le mercredi 20 janvier 2021 à 12h23

S'il est satisfait du début de Mondial des Bleus, Guillaume Gille, le sélectionneur de l'équipe de France de handball, sait que la compétition est loin d'être terminée, comme il l'a confié au micro de beIN Sports.



Guillaume Gille, qu'avez-vous pensé du tour préliminaire de votre équipe ?
Je suis satisfait car on entre dans le tour principal avec le maximum de points, avec de la confiance parce qu'on a su être au rendez-vous de ce premier match contre la Norvège, on a fait un grand match. Et derrière on a été en capacité de dominer l'Autriche de manière large, avec un petit bémol sur le match contre la Suisse où on a été moins présents dans les contenus. Je trouve cette entame très solide, très convaincante.

Comment voyez-vous ce tour principal, que vous entamez avec quatre points ?
Quand on regarde les résultats de ce Mondial, on se rend compte du nombre de surprises qu'il peut y avoir, d'équipes soi-disant plus fortes qui se font accrocher par des soi-disant plus petits. On est dans un moment un peu charnière de ce Mondial, il n'y a que deux équipes qui verront les quarts de finale. Les trois adversaires qui se présentent à nous sont rompus à l'exercice, avec beaucoup de références, notamment l'Islande et le Portugal, qui est la nation qui grandit et qui grimpe dans la hiérarchie internationale. Il y a beaucoup de travail en perspective et ce sont des affiches excitantes. L'Islande est toujours un adversaire compliqué. L'Algérie, ça fait un petit moment qu'on ne les a pas joués (depuis le Mondial 2015, ndlr), c'est aussi intéressant parce qu'on va être confrontés à un jeu plus atypique, différent du modèle européen auquel on est plus habitué. Le Portugal nous a souvent posé beaucoup de problèmes sur les dernières rencontres, et notamment lors du dernier Euro (défaite 25-28, ndlr). Le programme est copieux mais on rentre avec beaucoup d'ambitions et l'envie de poursuivre notre chemin.

Quel est l'objectif de la France dans ce Mondial ?
Les équipes de France, hommes ou femmes, sont attendues dans les derniers carrés, dans les moments où la distribution des médailles se fait. Ce sont aussi les attentes que le grand public peut avoir. Là, dans le moment où on se situe, on est encore dans cette idée de continuer à grandir, avancer dans ce nouveau projet, et valider la prochaine étape, qui est de trouver un des deux tickets pour les quarts de finale. Ensuite, la compétition va complètement changer, on va passer en mode KO, avec seulement quatre équipes qui s'ouvriront les portes des demi-finales. Chaque chose en son temps.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.