Mondial 2021 (F) : En route vers un doublé historique ?

Mondial 2021 (F) : En route vers un doublé historique ?©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le lundi 08 novembre 2021 à 17h02

L'équipe de France féminine de handball disputera le Mondial 2021, en décembre prochain en Espagne, pour tenter de réaliser un doublé historique après le titre de championne olympique acquis cet été à Tokyo.



Auréolée de son premier titre olympique cet été à Tokyo, l'équipe de France féminine de handball disputera le Mondial au mois de décembre en Espagne. Elle y fera naturellement figure de prétendante sérieuse au titre. Au même titre que les Pays-Bas, tenantes du titre, ou encore des vice-championnes olympiques, la Russie. Une rivale battue et détrônée sur le toit de l'Olympe lors des Jeux de Tokyo, cinq ans après avoir perdu face à cette même nation en finale à Rio en 2016. Inséparables, Russes et Françaises pourraient à nouveau se recroiser en compétition officielle lors de ce Mondial 2021.

Des retrouvailles programmées face à la Russie

Tirées au sort dans le groupe A, les Bleues affronteront le Monténégro, l'Angola et la Slovénie. Les trois meilleures équipes accèderont au tour principal où elles seront opposées aux trois meilleures formations issues de la poule B, celle de la Russie. Bonne ou mauvaise opération ? Quoi qu'il en soit, les amateurs se réjouissent de telles retrouvailles. En outre, cette confrontation au tour principal assurerait aux deux équipes de se retrouver à nouveau uniquement en finale en cas de sans faute de part et d'autre lors des rencontres à élimination directe. Un scénario pour lequel le sélectionneur Olivier Krumbholz signerait probablement les yeux fermés à un peu moins d'un mois de son entrée en lice.

Avec les championnes olympiques

Championnes du monde en 2003 et en 2017, les Bleues viseront une troisième couronne et un doublé historique après leur sacre olympique acquis cet été. Une prouesse exceptionnelle déjà réalisée par la Norvège, victorieuse du Mondial 2011 au Brésil puis des Jeux de Londres l'année suivante. Les médaillées d'or de Tokyo font toutes partie de la liste établie par Olivier Krumbholz à l'exception d'Amandine Leynaud et Alexandra Lacrabère, toutes deux retraitées en équipe de France. Sauf en cas d'énorme séisme sur la planète handball, les Bleues de la capitaine Coralie Lassource et de la gardienne Cléopâtre Darleux amélioreront leur parcours du Mondial 2019 au Japon où elles avaient quitté la compétition dès le premier tour après notamment une défaite face à la Corée du Sud et un match nul contre le Brésil.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.