Mondial 2019 : Les Bleus seront 17, sans Nyokas, Tournat et Caucheteux

Mondial 2019 : Les Bleus seront 17, sans Nyokas, Tournat et Caucheteux©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 08 janvier 2019 à 12h25

Les Bleus à 17 pour le Mondial 2019, et trois joueurs laissés sur le carreau. Au lendemain de la nouvelle victoire de son équipe face à la Slovénie (29-21), à Rouen lors du deuxième et dernier match de préparation, Didier Dinart a tranché.

Les Bleus à 17 pour le Mondial 2019, et trois joueurs laissés sur le carreau pour l'instant. Au lendemain de la nouvelle victoire de son équipe face à la Slovénie (29-21), à Rouen lors du deuxième et dernier match de préparation, Didier Dinart a tranché. Le sélectionneur français fera donc le voyage en Allemagne avec 17 joueurs, une liste dont ne feront pas partie les trois malheureux du jour Nicolas Tournat, Olivier Nyokas et Raphaël Caucheteux. Les trois éjectés de dernière minute faisaient partie du groupe de 20 joueurs retenus pour le stage et les deux matchs face aux Slovènes, mais ils ne seront pas de la partie lors du Championnat du Monde que la France entamera vendredi contre le Brésil (samedi, les Bleus seront opposés à la Serbie). Très bon samedi dernier lors du premier des deux matchs de préparation, avec cinq buts marqués (sur cinq tentatives), Tournat (Nantes) fait les frais de la concurrence monstrueuse au poste de pivot, où Dinart a maintenu sa confiance à Cédric Sorhaindo, Luka Karabtic et Ludovic Fabregas. "On a un quatuor de très haut niveau. Ludovic a évolue à vitesse grand V, Luka est capable d'apporter beaucoup tandis que Cédric peut jouer sur les quatre postes défensifs. Nicolas Tournat est le meilleur pivot de position mais on était face à un choix de riches. Il a fallu prendre une décision", a rappelé le sélectionneur français devant la presse mardi, sans cacher qu'il avait eu beaucoup de mal à trancher.

Dinart : "Grébille apporte ce que je recherche depuis plusieurs années"




Il a eu probablement beaucoup moins de mal à se passer de Nyokas (Nantes) et Caucheteux (Saint-Raphaël), qui restent à quai eux aussi. La veille déjà, le double médaillé d'or aux Jeux et triple champion du monde avait déjà très peu compté sur eux. Didier Dinart fait en revanche confiance à Melvyn Richardson (21 ans). La petite perle de Montpellier et fils du légendaire Jackson Richardson disputera à partir de vendredi son tout premier Championnat du Monde. Romain Lagarde, 21 ans lui aussi, et Mathieu Grébille, plus expérimenté lui, monteront également dans l'avion pour Berlin. L'arrière gauche nantais et l'ailier gauche du MHB ont achevé de convaincre leur entraîneur face à la Slovénie. Grébille semble avoir tout particulièrement séduit le Guadeloupéen, particulièrement élogieux à son sujet en conférence de presse. "Mathieu Grébille a validé son ticket, il apporte ce que je recherche depuis plusieurs années, soit un ailier capable de défendre en numéro 2." A noter que si Didier Dinart a retenu 17 joueurs pour ce Championnat du Monde, seuls 16 noms seront couchés sur la feuille de match, vendredi face aux Brésiliens. Mais le quatrième et dernier éliminé ne sera connu qu'au tout dernier moment. Un autre frustré viendra donc s'ajouter à Nyokas, Caucheteux et Tournat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.