Mondial 2019 (H) : Face à la Serbie, l'équipe de France a haussé le ton

Mondial 2019 (H) : Face à la Serbie, l'équipe de France a haussé le ton©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 12 janvier 2019 à 22h11

Au lendemain d'un match victorieux mais manqué face au Brésil, l'équipe de France a montré un tout autre visage pour dominer la Serbie et lancer son Mondial.

La montée en puissance continue. Après avoir été en grande difficulté malgré la victoire face au Brésil ce vendredi, les Bleus ont clairement haussé le ton au moment d'affronter la Serbie, qui avait tenu en échec la Russie pour son entrée en matière. Sous les yeux de Nikola Karabatic, les joueurs de Didier Dinart ont tout de même eu du retard à l'allumage avant de pleinement prendre la mesure d'une équipe serbe volontaire mais qui n'avait pas le physique pour répondre aux Bleus. En occultant l'ouverture du score signée Dika Mem (3 buts), il a fallu attendre pas moins de 25 minutes pour voir l'équipe de France prendre l'avantage au score dans ce deuxième match du Tour Préliminaire de ce championnat du monde 2019. Entretemps, bien aidés par les nombreuses pertes de balle tricolores et notamment celles de Timothey N'Guessan, les Serbes ont fait la course en tête grâce notamment à l'efficacité d'Ivan Mosic (4 buts).

Les Bleus ont montré plus de constance

Mais cette équipe de Serbie, courageuse face à la Russie, a connu un énorme temps faible en fin de première période. Romain Lagarde, Nedim Remili à deux reprises, Luc Abalo puis Ludovic Fabregas ont signé un 5-0 pour les Bleus qui leur a permis de prendre leurs aises au score. Toutefois, contrairement au match face au Brésil, les hommes de Didier Dinart n'ont pas plié au retour sur le parquet à l'issue de la mi-temps. Ils ont même réduit au silence l'attaque serbe, limitée à un seul but signé Stefan Vujic, son seul dans le match, lors des onze premières minutes. La défense tricolore est montée en gamme sous l'impulsion de Dika Mem, Ludovic Fabregas ou Luka Karabatic et permis à l'attaque d'aller enquiller les buts, pas moins de sept dans le même laps de temps pour offrir une marge de neuf buts à l'équipe de France. Mais cette constance conserve quelques limites côté Bleu car, dans la foulée, les Serbes ont répondu avec un 4-1 pour garder un mince espoir de revenir.

Maintenant, la Corée pour faire tourner

Il était toutefois dit que cette équipe de France allait dissiper bon nombre de doutes liés à l'entame poussive qui a été la leur. Alors qu'ils ont sombré en deuxième période face aux Brésiliens, les Bleus sont restés à haut niveau et, avec un nouveau 5-0 emmené par Nedim Remili (5 buts) mais également Vincent Gérard qui a passé tout le match sur le parquet pour une réussite à 34% (11 arrêts), les Tricolores ont dépassé la barre des dix buts d'avance sans jamais redescendre en-dessous pour, au final, un succès de onze longueurs (32-21) qui leur permet de rester au contact de l'Allemagne qui a fait passer un sale quart d'heure... au Brésil plus tôt dans la journée. Place maintenant à une journée de repos, qui permettra d'intégrer Nikola Karabatic aux entraînements du groupe France avant de croiser l'équipe de Corée pour une rencontre déséquilibrée qui devrait permettre une large revue d'effectif.

Les marqueurs français : Nedim Remili (5 buts), Ludovic Fabregas (5), Kentin Mahé (4), Dika Mem (3), Mathieu Grébille (3), Michaël Guigou (3), Romain Lagarde (2), Timothey N'Guessan (2), Luc Abalo (2), Valentin Porte (2), Luka Karabatic (1)

CHAMPIONNAT DU MONDE DE HANDBALL MASCULIN 2019
Du 10 au 27 janvier en Allemagne et au Danemark

TOUR PRELIMINAIRE
Groupe A (à Berlin)
1- Allemagne, 4pts
2- France, 4pts
3- Russie, 3pts

4- Serbie, 1pt
5- Brésil, 0pt6- Corée (unifiée), 0pt

Jeudi 10 janvier
Allemagne - Corée : 30-19

Vendredi 11 janvier
Serbie - Russie : 30-30
Brésil - France : 22-24

Samedi 12 janvier
Russie - Corée : 34-27
Allemagne - Brésil : 34-21
France - Serbie : 32-21

Lundi 14 janvier
15h30 : Serbie - Brésil
18h00 : Russie - Allemagne
20h30 : France - Corée

Mardi 15 janvier
15h30 : Russie - Brésil
18h00 : Corée - Serbie
20h30 : Allemagne - France

Jeudi 17 janvier
15h30 : Brésil - Corée
18h00 : Allemagne - Serbie
20h30 : France - Russie

Vos réactions doivent respecter nos CGU.