Mondial 2019 (H) : Courte victoire de la France face à la Russie

Mondial 2019 (H) : Courte victoire de la France face à la Russie©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 17 janvier 2019 à 22h00

Alors que le match n'avait quasiment aucun enjeu sportif, l'équipe de France s'est arrachée pour aller chercher un court succès face à la Russie pour sa dernière sortie dans le Tour Préliminaire du Mondial 2019.

L'absence d'enjeu n'a pas stoppé une équipe de France poussive. Alors que le Brésil puis l'Allemagne ont tous deux validé leurs billets pour le Tour Principal de ce Mondial 2019, cette rencontre face à la Russie s'est vidée de quasiment toute sa substance et cela s'est ressenti sur la performance des coéquipiers de Nikola Karabatic et Melvyn Richardson, qui ont tous deux entamé le match sur le parquet de la Mercedes-Benz Arena de Berlin. En manque cruel d'efficacité en début de match, Valentin Porte, Nikola Karabatic à deux reprises et Melvyn Richardson étant tombés soit sur un poteau, soit sur un Victor Kireev en état de grâce (14 arrêts), les Bleus ont laissé les Russes prendre les devants avec trois buts d'avance. Ils ont ensuite su revenir au score grâce notamment au premier but dans un Mondial du fils de Jackson Richardson. Mais, si les Bleus ont mené au score à deux reprises, ils n'ont pas fait le jeu.

La Russie a fait son match, les Bleus un peu moins

Une série de trois buts consécutifs à moins de dix minutes de la mi-temps a permis à la Russie de reprendre le contrôle au score mais, grâce à une ultime attaque signée Mathieu Grébille, les Bleus sont revenus aux vestiaires à hauteur de la Russie. Pour la deuxième période, c'est une équipe profondément remaniée qui s'est présentée, Cyril Dumoulin remplaçant un Vincent Gérard présent tout au long des 30 premières minutes (9 arrêts à 43% de réussite). Mais cela n'a pas réglé le problème d'efficacité et, mis à part une réalisation de Nedim Remili (3 buts), les Bleus n'ont pas trouvé la faille face à Victor Kireev pendant les dix premières minutes de la deuxième période. Un temps faible dont les Russes ont su profiter pour mener de quatre buts à 17 minutes du terme de la rencontre. Si Ludovic Fabregas (3 buts) et Michaël Guigou (2 buts) ont sonné un début de charge, ça ne s'est pas suivi d'effets car la Russie a repris ses quatre longueurs d'avance à 12 minutes du buzzer. C'est alors que les Bleus ont, enfin, réagi !

Les Bleus ont refusé la défaite avant de retrouver l'Espagne

Parfois inconstante ou maladroite, cette équipe de France a une autre caractéristique : elle déteste cordialement la défaite comme on a pu le voir face à l'Allemagne. A deux minutes du terme de la rencontre, Kentin Mahé et Dika Mem ont ramené les Bleus à hauteur avant que, à 37 secondes de la fin du match, le fils de Pascal Mahé ne donne l'avantage à l'équipe de France pour la troisième fois de la rencontre seulement mais, cette fois, ça a été la bonne. Les Russes ont poussé sur leur dernière attaque mais Alexander Shkurinskiy puis Sergey Gorpishin sont tombés sur un très bon Cyril Dumoulin (7 arrêts à 41% de réussite). Un double arrêt qui a quasiment scellé le sort de la rencontre, Dmitrii Kiselev voyant le mur contrer un dernier jet franc à l'expiration du chronomètre. Les Bleus signent donc un quatrième succès en cinq matchs (23-22) et terminent premier de leur groupe. Un classement qui leur imposera de jouer l'Espagne dès samedi à Cologne pour lancer le Tour Principal de ce Mondial. Les choses sérieuses commencent et les Bleus vont devoir gommer les imperfections de leur jeu.

Les buteurs français : Melvyn Richardson (4 buts), Nedim Remili (3), Dika Mem (3), Kentin Mahé (3), Ludovic Fabregas (3), Mathieu Grébille (2), Michaël Guigou (2), Valentin Porte (2), Luka Karabatic (1)

CHAMPIONNAT DU MONDE DE HANDBALL MASCULIN 2019
Du 10 au 27 janvier en Allemagne et au Danemark

TOUR PRELIMINAIRE
Groupe A (à Berlin)
1- France, 9pts >>> QUALIFIEE
2- Allemagne, 8pts >>> QUALIFIEE
3- Brésil, 6pts >>> QUALIFIE
4- Russie, 4pts >>> ELIMINEE
5- Serbie, 3pts >>> ELIMINEE
6- Corée (unifiée), 0pt >>> ELIMINEE

Jeudi 10 janvier
Allemagne - Corée : 30-19

Vendredi 11 janvier
Serbie - Russie : 30-30
Brésil - France : 22-24

Samedi 12 janvier
Russie - Corée : 34-27
Allemagne - Brésil : 34-21
France - Serbie : 32-21

Lundi 14 janvier
Serbie - Brésil : 22-24
Russie - Allemagne : 22-22
France - Corée : 34-23

Mardi 15 janvier
Russie - Brésil : 23-25
Corée - Serbie : 29-31
Allemagne - France : 25-25

Jeudi 17 janvier
Brésil - Corée : 35-26
Allemagne - Serbie : 31-23
France - Russie : 23-22

Vos réactions doivent respecter nos CGU.