Mondial 2019 (F) : La France prend la porte !

Mondial 2019 (F) : La France prend la porte !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 06 décembre 2019 à 14h05

Battue vendredi à Yamaga (19-17) face au Danemark et à son exceptionnelle gardienne Sandra Toft, l'équipe de France abandonne d'entrée ce Mondial au Japon.

Le Mondial s'arrête là pour l'équipe de France. Battues jeudi (19-17) par une équipe du Danemark qui devait impérativement l'emporter pour passer tandis qu'un match nul suffisait aux Françaises, les Bleues ne verront même pas le tour principal de ce Championnat du Monde au Japon, où elles étaient pourtant venues défendre leur trophée acquis lors de la dernière édition. Retombées dans leurs travers des deux premiers matchs, les joueuses d'Olivier Krumbholz ont subi la loi pendant toute la partie de Danoises très bonnes offensivement et de leur exceptionnelle gardienne Sandra Toft, encore d'un match époustouflant vendredi sur le parquet de Yamaga lors de ce dernier match de la phase de poules pour les deux équipes. Un match qui n'a jamais souri aux tenantes du titre, fâchées sérieusement avec l'adresse dans le dernier geste (18 buts marqués seulement sur 47 tentatives). La faute à Toft, héroïque et qui a passé son temps à écœurer Béatrice Edwige, la faute aux montants aussi, que les Bleues ont touchés un nombre incroyable de fois, mais surtout la faute de nouveau à beaucoup trop d'approximations, de pertes de balle (seulement une seule contre-attaque a été convertie), d'inconstance et de déchet dans tous les secteurs de jeu. Une mixture imbuvable qui ne pouvait pas se terminer autrement que sur une déconvenue, aussi énorme soit-elle, pour cette équipe de France qui avait pourtant retrouvé des couleurs contre l'Australie puis jeudi contre l'Allemagne pour s'offrir ce match à la vie à la mort face au Danemark.

Sandra Toft, cauchemar des Bleues

D'ailleurs, cette rencontre couperet débutée sur le premier jet de sept mètres raté par les Françaises depuis le début du tournoi (un signe) n'a jamais vu les championnes du Monde sortantes mener après le premier but de la partie, marqué par Alexandra Lacrabère. Après avoir égalisé à 1-1, les Danoises ont constamment fait la course en tête. Profitant des parades à répétition de la gardienne de Brest et de l'efficacité de sa capitaine Jorgensen et Hansen notamment, le bourreau des Bleues en ce triste 6 décembre pour le handball français a même rapidement fait le trou (5-2 après 14 minutes). Heureusement pour celles qui sont toujours championnes d'Europe, Amandine Leynaud, pourtant moins décisive dans cette partie que lors des matchs précédents, et Orlane Kanor ont eu la bonne idée de redonner de l'allant et de l'élan à leurs coéquipières, revenues à 5-5 et à deux doigts de prendre l'avantage. Finalement, Toft a encore eu le dernier mot, les Danoises ont repris leur marche en avant et à la pause, l'avance de l'adversaire des Bleues était de deux buts (9-7) et l'espoir de se qualifier encore en vie malgré tout.

Les Bleues restaient sur quatre médailles 

Un espoir que Grace Zaadi et les siennes pouvaient encore nourrir à 14-12. Pourtant, après une longue séquence de six minutes sans but, c'est encore Jorgensen qui montrait la voie à ses partenaires. Pour la première fois de la rencontre, le Danemark comptait alors quatre buts d'avance (16-12). La rencontre semblait pliée, mais c'était sans compter sur les efforts d'Alexandra Lacrabère, qui enquillait les jets de sept mètres en fin de match et permettait à son équipe de revenir à -1 (17-16). Mieux encore : Kanor avait le ballon de l'égalisation, synonyme de billet pour le tour principal, mais une fois de plus, elle butait sur cette incroyable Toft (dix arrêts). La Brestoise ne pouvait rien en revanche sur le nouveau jet de sept mètres de Lacrabère, qui ramenait encore les Bleues à un but de la qualification (18-17), le tout avec une équipe d'en face en infériorité numérique pour les dernières minutes. Un scénario qui n'a pas empêché un nouveau boulet de canon danois de terminer sous la barre de Leynaud. Le dernier but de cette soirée fatale aux Françaises. Elles qui avaient pourtant ramené une médaille de leurs quatre derniers tournois internationaux, avec en point d'orgue ce sacre obtenu en 2017 en Allemagne. Un trophée abandonné d'entrée deux ans plus tard. Quel coup d'arrêt !

Pour revivre ce match dans les conditions du direct cliquez ici

CHAMPIONNAT DU MONDE 2019 (F)
Du 30 novembre au 15 décembre au Japon

TOUR PRELIMINAIRE

Groupe B (à Yamaga et Nishi-ku)
1- Corée du Sud, 8pts >>> QUALIFIEE
2- Allemagne, 7pts >>> QUALIFIEE
3- Danemark, 7pts >>> QUALIFIE
4- France, 5pts >>> ELIMINEE
5- Brésil, 3pts >>> ELIMINE
6- Australie, 0pt >>> ELIMINEE

Vendredi 6 décembre
Brésil - Australie : 31-9
Allemagne - Corée du Sud : 27-27
France - Danemark : 17-19

Vos réactions doivent respecter nos CGU.